Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS RÉPRESSION - PRISON
PUY-DE-DÔME (63)  
Publié le 22 janvier 2024 | Maj le 3 février 2024

[AMBERT] Derrière les murs : rencontres et discussions sur la prison et ses violences


L’enfermement est loin d’être un phénomène à la marge de notre société. Alors que le nombre de personnes incarcérées ne cesse de croître, les prisons – surpeuplées – apparaissent comme une solution évidente à ce que l’État nomme délinquance et criminalité. Si la prison est présentée comme la solution, ses logiques sous-jacentes et les violences qu’elle produit questionnent.

Qui sont les personnes enfermées, et pour quels motifs ? Quelles sont les conditions de vie en détention ? Quels impacts sur les proches ? Pourquoi construit-on toujours plus de prisons, et à quoi les plus modernes ressemblent-t-elles ? Quelles logiques économiques sont à l’œuvre au sein des prisons ? À qui profite le système carcéral ? Que valent les ‘alternatives’ à la prison ? Une justice sans privation de liberté est-elle concevable ? Quelle place pour l’abolitionnisme ?

Autant de questions qui pourront être abordées durant ces rencontres, notamment à travers les voix des personnes ayant vécu de près ou de loin la prison.

VENDREDI 2 FÉVRIER


Projection du film « Mitard, l’angle mort » (2023) réalisé par Laurence Delleur et Vincent Marcel

Avec, en fil rouge, le combat de Mahamadou en la mémoire de son frère mort en quartier disciplinaire, ce documentaire croise les récits des familles endeuillées et les témoignages d’anciens détenus, mais aussi d’un directeur de prison et d’agents pénitentiaires. Ceux qui ont connu les quartiers disciplinaires racontent l’isolement, les conditions dégradantes, la rage et la douleur qui peut conduire à la folie. Mohamed évoque ce « sentiment de ne plus exister aux yeux de personne ». À l’abri des regards, dans l’angle mort des caméras, les détenus confinés dans leurs cellules se retrouvent à la merci des surveillants. Levant le voile sur l’un des lieux les plus sombres de la République, ce film dénonce l’inhumanité du mitard et questionne l’utilité de cet outil de répression.

Rendez-vous à 19h pour un repas partagé. La projection commencera à 20h et sera suivie d’une discussion en présence de la réalisatrice Laurence Delleur et de Christine qui témoigne dans le film.

SAMEDI 3 FÉVRIER

15h Lecture d’albums
Un temps pour aborder autour d’albums jeunesse les thématiques de la justice, de la punition, de l’enfermement...

16h Écoute radiophonique
Diffusion d’une émission de radio intitulée « L’arrivée en prison »

17h Conte en musique
« Récits de parloir et d’amitié », une voix et une contrebasse
Suivi d’une table d’écriture
Écrire des lettres aux détenu.e.s pour briser l’isolement carcéral

19h Cantine à prix libre

20h30 « Parloir Famille »
C’est une histoire de prison, une histoire de famille.
Ça fait 30 ans et on en parle encore…
Il y a la fille.
Il y a la mère, qui n’est pas la mère de la fille.
Il y a le père, qui est le mari de la mère et le père de la fille.
Il était dedans, elles étaient dehors.
Dans cette conférence dérangée, elles et il témoignent et livrent leurs regards sur l’enfermement.

Comment ça se passe sur place ?

L’entrée est à prix libre. L’argent récolté permettra de rembourser les frais d’organisation (essentiellement déplacements et nourriture). S’il y a de l’argent en rab’, il ira dans une ou des caisse(s) anticarcérale(s).

Il sera possible d’aller et venir dans l’espace, tu n’es pas obligé.e de participer à toutes les propositions. Mais merci de respecter les activités ou discussions en cours. Il y aura des livres et des brochures à consulter sur place et des espaces prévus pour se poser tranquille.

L’enfermement, c’est pas un sujet facile. Il peut notamment être délicat à aborder pour des personnes qui sont passées par la prison ou qui sont proches de personnes incarcérées. Alors veille à être attentif.ve à la manière dont tu prends la parole. On souhaite créer un espace de rencontre le plus ouvert possible mais les propos et comportements oppressifs ne sont pas les bienvenus. Fais attention stp !


Proposé par carlo63
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans RÉPRESSION - PRISON

Lire aussi dans PUY-DE-DÔME (63)

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Tout est pédé.e"
Publié le 23/02/2024

Appel aux anarchistes à participer au rassemblement anti-impérialiste pour l’Ukraine
Publié le 22/02/2024

Academia Christiana : une académie aux relents nauséabonds
Publié le 22/02/2024

DE L’EAU, PAS DES PUCES ! Rencontre avec le collectif Stop Micro
Publié le 19/02/2024

Collecte de vêtements des Brigades de solidarité
Publié le 15/02/2024

Les dates des permanences du CASSIS
Publié le 15/02/2024