Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / LOGEMENT - SQUAT
LYON & ALENTOURS  
Publié le 18 novembre 2004 | Maj le 26 avril 2020

Expulsion de GRND ZERO ? Le Grand Lyon assigne GRND ZERO en référé d’expulsion ce lundi 22 Novembre.


Nous allons tenter d’obtenir le report du procès.
C’est quoi GRND ZERO ?
Grnd Zero est une salle autogerée (pas de chef, pas de subventions), squattée (les locaux appartiennent au Grand Lyon), située au 24 rue Clément Marot, dans le 7e.
Le lieu est géré par Superchampion, qui met aussi le lieu à disposition à d’autres associations. Nous disposons d’une salle de spectacles de 300 places, dédiée aux cultures underground, innovatrices ou expérimentales. A l’intérieur, nous organisons des concerts, des projections de films, des expos, des boums, et avons en projet d’élargir notre programmation au théâtre, à des conférences, des repas de quartier...

De plus, une dizaine de petites pièces abritent des locaux de répétition, un labo photo, des bureaux de labels, des résidences d’artistes. Il y a enfin une partie habitation.

Pourquoi on fait ça alors que c’est très fatiguant ?

Depuis plusieurs années, la situation des cultures dites d’avant garde est catastrophique à Lyon. Prenons le pire exemple, celui des musiques actuelles.
Les fermetures du Pez Ner puis du Kafé Myzik ont laissé un grand vide douloureux qui fait mal au ventre. Rappelons que ce secteur, comme le confirme toutes les études récentes, est le grand absent des politiques publiques de Lyon .
Alors même qu’ils ne drainent qu’une petite partie socialement élevée de la population lyonnaise, ce sont les grands équipements tels que l’Opéra ou l’Orchestre national qui bénéficient d’une large partie des subsides publics.
Et quand il s’agit d’aider le secteur des musiques actuelles, la municipalité de Lyon décide de subventionner largement le Ninkao, une salle de spectacles commerciale se déguisant en scène de découverte (ce qui reviendrait à peu près à donner le label « cinéma d’Art et d’Essai » à un multiplexe Pathé).

Face à cet état des lieux désastreux, nous avons décidé d’ouvrir l’endroit qui manquait au milieu culturel indépendant lyonnais. Pauvres comme des rats asthmatiques, le squat s’est avéré être notre seule option.
Toutefois, nous ne squattons pas par défaut. Squatter est une démarche citoyenne. Si d’un strict point de vue juridique notre action n’est pas très légale, nous sommes convaincus que sur les plans éthique et social notre
démarche est légitime. Le projet que nous défendons relève bien de l’intérêt général, il ne fait que concrétiser ce que les multiples rapports officiels préconisent depuis des années.

C’est pourquoi nous avons décidé d’occuper un des très nombreux locaux vides du Grand Lyon. En se réappropriant un espace appartenant aux autorités locales, nous entendons les mettre face à leurs responsabilités en matière de politique culturelle.

Bon, c’est un peu pour tout ça que nous squattons les locaux du 24 rue clément Marot. Abandonnés depuis plusieurs mois, ils font partie du projet de réaménagement urbain du secteur Bon Lait. Selon le plan d’Occupation des Sols,
le bâtiment que nous occupons se situe sur une zone pour laquelle aucun cahier des charges n’a encore été défini. Les travaux de réaménagement sont sensés durer 9 ans et doivent commencer dans la zone opposée au GRND ZERO. Le Grand Lyon désire nous expulser sans délai et démolir le bâtiment, sachant pertinemment que cette zone restera à l’abandon pendant des années.

Nous souhaitons négocier une convention d’occupation précaire avec le propriétaire. Nous voulons un lieu de diffusion pour les cultures underground.
Quelque chose qui soit à la hauteur du standing de la soi-disant deuxième ville de France. Quelque chose qui ne réduise pas la culture à sa valeur marchande, mais à ce qu’elle est réellement, un moyen de communication plus ancien que SFR, Orange ou TF1.

A Grrnd Zero, nous avons un tel lieu. Et nous comptons bien le défendre.

Pour l’heure, le Grand Lyon refuse toute rencontre avec notre collectif.

Si vous souhaitez plus de renseignements ou nous rencontrer, vous pouvez appeler le 0680286710 (Cristina) ou le 0630441903 (Olivier).

Notre site (programmation, infos diverses)
http://supersupersuper.free.fr


Proposé par silvain
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Lire aussi dans LOGEMENT - SQUAT

Lire aussi dans LYON & ALENTOURS

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Retour sur la mobilisation Antifasciste à Grenoble du 21 octobre
Publié le 23/10/2020

Contre le projet de fusion des universités et pour le maintien de l’UJM !
Publié le 22/10/2020

Collecte commune Brigades de solidarité Green Angels Solidarité
Publié le 22/10/2020

À propos d’Abdelhakim Sefrioui et du collectif Cheikh Yassine
Publié le 20/10/2020

La veille du couvre-feu, les expulsions de squats se sont multipliées
Publié le 20/10/2020

20 octobre 1921 : mort de Charles Flageollet à Saint-Étienne
Publié le 20/10/2020