Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES
SAINT-ÉTIENNE  
Publié le 5 novembre 2018 | Maj le 25 avril 2020

Retour de bâton : un policier de la Bac agressé sur un terrain de foot


Ce lundi, Le Progrès publie un titre à sensation sur sa une : « Saint-Étienne : un policier en civil agressé lors d’un match de foot »

  • Les quatre prévenus en procès aujourd’hui

    Si le procureur avait écarté la profession du bacqueu comme mobile de l’agression, les quatre prévenus ont été placés en détention suite à leur comparution devant le tribunal aujourd’hui. Ils seront jugés le 23 novembre. Tout cela ne confirmerait-il pas, comme le disait si brillamment Michel Foucault que « la justice est au service de la police »...?

Rappel des faits : lors du derby (désormais classé match à risque) opposants les équipes critérium de l’ASPTT Villars à l’AB Terrenoire, un policier de la Bac est reconnu au sein de l’équipe villardaire. Il est alors « violemment agressé » par trois joueurs de Terrenoire à la sortie des vestiaires. On dit même qu’ils auraient été rejoints par de dangereux « hooligans » du club...

Souffrant de multiples fractures, au nez et à l’arcade sourcilière, ainsi que d’un enfoncement de l’orbite d’un œil, le policier de la Brigade anti-criminalité (Bac) de Saint-Étienne, âgé d’une trentaine d’années, s’est vu accorder une interruption de travail de 21 jours, a indiqué le commissaire de permanence à la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP), selon lequel sa qualité de policier n’était pas en cause.

En revanche, selon le syndicat Alliance police nationale, dont est membre la victime, les agresseurs l’ont reconnu et l’ont bien identifié comme étant un policier de la Bac de Saint-Étienne, a précisé Pierre Cognard, secrétaire départemental du syndicat.

L’article à lire ici

Dans cette affaire, Le Progrès se fait (une fois de plus) le correspondant officiel de la Police et du syndicat Alliance, sans chercher à comprendre mieux les circonstances exactes de cette « agression », ni les raisons pour lesquelles ce genre de choses arrivent. Quand la coupe est pleine...

Quelques éléments d’explication ici :
Une enquête du sociologue Didier Fassin sur la Bac :
https://www.liberation.fr/societe/2011/11/18/bac-les-flics-mis-en-examen_775543

Un article de Mathieu Rigouste sur la généalogie de la Bac :


Proposé par _
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Plusieurs centaines de personnes dans les rues de Saint-Étienne contre les violences policières
Publié le 4/06/2020

Marée humaine devant le tribunal de Paris. Justice pour Adama et toutes les victimes des violences policières et racistes
Publié le 3/06/2020

Gwadloup : Mé 67 dans nos cœurs et nos écrits
Publié le 2/06/2020

Brigade de solidarité : lancement d’une cagnotte en ligne
Publié le 1er/06/2020

La fusion dans l’air du temps universitaire
Publié le 1er/06/2020

Le Progrès scie le mât du journalisme
Publié le 1er/06/2020