Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ANALYSES ET RÉFLEXIONS DISCRIMINATIONS - RACISME / GENRE - FÉMINISME
Publié le 7 juin 2011 | Maj le 23 avril 2020 | 10 compléments

Qui montre son vrai visage ? Du voile intégral à l’affaire DSK par les Tumultueuses (26 mai 2011)


Du printemps dernier jusqu’à l’automne, on a entendu presque à l’unisson des hommes (et des femmes) toutes tendances confondues, s’émouvoir du sort de femmes portant le niqab ou le voile intégral. On les a vu s’ériger en défenseurs de « pauvres victimes » qui, pourtant, ne leur demandaient rien. Bien blancs et bien nés, ils (et elles) parlaient de « féminisme » ou « d’égalité homme-femme » et de « laïcité » et de « République » pour justifier de leur mettre des amendes et leur infliger des stages de citoyenneté, en raison d’habits infamants supposés être pour elles comme des « prisons ou des cercueils ambulants ».

Devant une commission présidée par M. Gérin, Elizabeth Badinter est venue parler « de la triple perversité de ces femmes » qui lui faisaient l’impression d’être « en laisse ». A la République reconnaissante et devant la même commission, la nouvelle présidente de Ni Putes ni Soumises, Sihem Habchi, venait offrir un mini strip-tease pour montrer qu’elle n’avait pas peur de montrer son corps en France, elle. Quelques temps plus tard, la loi est passée, l’association NPNS s’est vue remettre un chèque pour aller faire la leçon aux femmes dans les quartiers populaires et les sauver de leurs maris voileurs et exciseurs.

On voudrait faire croire que le déferlement de sexisme de ces derniers jours autour de « l’affaire DSK » est nouveau. Mais non ! Il se révèle à nouveau. C’est juste que, face à l’inculpation pour tentative de viol et séquestration (entre autres) de l’un de leurs pairs bien né, richissime, bien blanc, bien puissant : beaucoup de ces mêmes hommes se lèvent maintenant comme un seul homme (c’est vraiment le cas de le dire) pour le défendre. Le PS serre les rangs : Martine Aubry verse une larme et Jack Lang dit « qu’il n’y a pas mort d’hommes ». L’élue socialiste qui regrette d’avoir dissuadé sa fille de porter plainte après une tentative plus ancienne du même personnage, se voit rétorquer par Michèle Sabban, qu’elle « n’aurait plus sa place au PS ».

Harlem Désir « attend le retour » de DSK« (on espère qu’il attendra longtemps). En bon avocat, M. Badinter face à Joffrin – qui lui rappelle le sort de »cette faible femme« (qui se serait pourtant débattue et enfuie) – dit défendre »les droits de l’accusé« (qui iraient jusqu’à interdire qu’on l’accuse ?) et déplore »sa mise à mort médiatique".

Nos « intellectuels » ne sont pas à la traîne : Bernard Henri Lévy, après avoir défendu Roman Polanski, réitère et écrit une lettre publique pour défendre « son ami » et refuse de voir en ce « séducteur, charmeur » un « violeur ». Jean Daniel, dans un édito du Nouvel Observateur, défend un homme qui serait victime d’un « lynchage » (médiatique) et de« l’hystérie » (des commentaires) : des termes en soi révoltants quand on sait que la personne qui l’accuse est une femme Noire. Après quoi, Jean François Kahn, en mode déni pathétique, parle de « troussage de domestique » (comme si « trousser » une bourgeoise était bien plus grave).

Beaucoup, ici et là « ne veulent pas y croire », d’autres s’émeuvent de voir un homme ainsi menotté, mal rasé face à la « cruauté » de la justice américaine. Tandis qu’à droite, on s’est surtout soucié de « l’image et de la fierté de la France » dans une affaire (quand elle n’est pas requalifiée en « incident ») qui impliquait un expatrié au FMI, avant de rappeler (enfin) l’existence de la victime (celle qui a subi la tentative de viol) non par conscience féministe, mais parce qu’il s’agit pour eux de mieux décrédibiliser électoralement un adversaire potentiel et son parti.
Le machisme des uns ne faisant que rivaliser avec le sexisme des autres.

Mais face à ce sexisme et à cette conscience de classe supérieure immondes, justement, que dit Elizabeth Badinter ? Rien ! Qui paie NPNS pour aller donner des stages de citoyenneté dans les rangs ghettoïsés de l’Assemblée Nationale et des salons des grandes rédactions parisiennes, qui, quand elles réagissent, parlent seulement de « dérapages » ? Personne !

Pourtant, ils et elles auraient bien besoin d’éducation à la citoyenneté et de stages de féminisme. Car quand les législateurs se serrent les coudes pour voter, comme un seul homme (encore), des lois racistes et sexistes qui pénalisent et criminalisent surtout les classes populaires, ils ne s’émeuvent jamais du sort de ceux qu’ils discriminent ou qu’ils envoient dans des prisons surpeuplées bien françaises dont on ne sort pas en payant une caution de 4 millions de dollars mais où l’on crève en silence même quand on est innocent mais gravement présumé coupable.

Le plus caricatural de ces gens là est clairement Manuel Valls. Celui-là même qui regrettait il n’y a pas si longtemps qu’il n’y ait pas plus de « blancos » sur le marché de sa ville, résume parfaitement à quoi sert le pseudo féminisme baigné de mépris de classe et de racisme dont on nous abreuve quand il s’agit de parler du machisme des banlieues et de l’Islam.

Toujours face à Laurent Joffrin, le maire socialiste d’Evry, fustige tous ceux qui alimentent le débat autour de l’affaire et déclare que le vrai problème est ailleurs : « Je suis un député. Nous faisons la loi. Je suis l’élu d’un quartier populaire où il y a de la violence, où les femmes subissent la violence, où il y a des viols dont on ne parle pas et où les victimes ont peur de porter plainte. » [1].

Pourtant, pour ce qui est du viol, ils ne font rien d’autre dans cette affaire que nous rappeler encore que si jamais on en est victime (et les chiffres nous montrent que c’est un risque très élevé et cela quels que soient notre milieu social et notre culture), il vaut particulièrement mieux éviter d’être Noire, immigrée, de ménage, célibataire, proche d’une échéance électorale de surcroît et même une femme tout court car on ne vous considérera pas comme crédible. Les victimes auront bien entendu le message que leur adressent nos politiques et faiseurs d’opinions, et la prochaine fois elles veilleront à bien choisir celui qui essaie de les choper par surprise et sans leur consentement... ou se tairont à tout jamais.

Le « féminisme » de ces gens là , apparaît aujourd’hui tel qu’il est et dans toute sa splendeur : vide et vil, car ils n’en ont tout simplement… pas une once.

Notes

[1Cet article est paru initialement sur le site de l’association féministe les TumulTueuses


Proposé par vla
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

10 compléments

  • Bon j’ai lu l’article (un peu en retard visiblement) et bon on va dire dans l’ensemble que j’ai rien contre les tenues vestimentaires improbables. Après tout comme le pape ou comme une femme voilée, j’aurai pu moi aussi porter un chapeau de clown en publique. Bon j’admets je porte pas de chapeau de clown.
    Mais bon ce qui me gène c’est la parenthèse entre burqua et racisme. L’islam est une religion. Donc je vois pas le rapport entre la religion et l’origine ethnique. À savoir qu’en tout premier lieu je pisse au cul de toutes les religions, et ceux que ça dérange, si leur religion le permet, je les invite à aller se faire foutre.
    Mais après tout ; la religion ne fait de mal à personne, c’est vrai qu’a pare la majorité des guerres, les croisades, l’inquisition, le 11 septembre, les mariages arrangés avec des mineurs, la destruction d’écoles pour filles, les crimes contre les homosexuels, l’humiliation des femmes, les fatwas, les épurations ethniques, le dynamitage d’œuvres d’art, les crimes d’honneur, les mutilations génitales, les sacrifices rituels, les chasses aux sorcières, l’esclavage parfois sexuel, les attentats suicides, le viole systématique de jeunes enfants, c’est vrai qu’a pare ça j’ai rien contre les religions.
    Vous avez le droit de croire en tout et n’importe quoi. Enfin voila mon propos n’avait pas de but réel que de rappeler aux gens ce que sont les religions (de paix et d’amour). Après chacun fait bien le prosélytisme de ce qu’il veut. Pour moi la religion est un danger, car la religion est un délire de masse. Et quand un délire de masse apparaît les catastrophes suivent. La religion doit mourir pour que l’humanité vive.

  • Défendre la démocratie républicaine. Qui est autoritaire par essence, d’ailleurs on n’est jamais vraiment républicain, mais soumis à la république.
    C’est une réflexion d’une imbécilité telle que les bras m’en tombent.
    C’est comme dire, on est jamais terrien, mais soumis à la Terre. (Sans parler de la syntaxe déplorable).
    Et par quelle essence la République est autoritaire ???
    Ouep tout ça en dit long sur l’analyse pertinente de Julien
    Heu c’est quoi l’inverse de la Démocratie républicaine (autoritaire) ? La Dictature souple ?

    Quand on compare c’est avec des éléments de comparaison, La Démocratie républicaine avec la Dictature, par exemple, ou bien La Démocratie républicaine avec le régime de Vichy, autre exemple, voir la Démocratie républicaine avec la Monarchie.

    Quand à l’article qui ne nous parle pas de Démocratie républicaine d’ailleurs, ça reste un gros bourbier fourre tout, ou l’on se retrouve avec Dominique nique nique, Badinter, les burkas, Diallo, le Féminisme, l’argent, le Parti socialiste, enfin que des tas de choses sans lien les unes entre les autres. Comment peut on comparer un viol aux burkas, les burkas au Féminisme, et le Féminisme au Parti socialiste et sur les bancs de l’Assemblée ?

    Et puis effectivement l’article est très juste, on en a presque pas entendu parler de l’affaire DSK, pas une ligne dans les journaux ni même à la TV.

    Toute l’affaire a sans doutes été étouffée par le complot capitalo militaro sioniste blanc des Francs Maçons Américains qui sont en réalité des extraterrestres reptiliens et dont le but secret est de dévêtir les femmes de ménage

  • Serte et les chômeur, les rmist, les gens qui bossent etc etc, c’est pas la république, et le chômage c’est les gens qui le paient et pas la république.
    La république est un système... Et la démocratie ne crée pas d’argent, serte serte
    Néanmoins tu sembles oublier une chose, la démocratie ainsi que la république, avant d’être un concept, c’est déjà les gens qui la compose, les travailleurs, les chômeurs, les rmist, et non une espèce d’entité venue dont ne sait où et qui impose son dogme à l’ensemble.
    Revenons sur le sens étymologique du mot. Démocratie Démos qui veut dire peuple Kratos qui veut dire pouvoir.
    Donc pouvoir au peuple, je vais pas continuer dans l’explication car j’espère que tu as été plus loin que le cm2 et que tu connais donc les modalités de l’application de ce concept de (pouvoir au peuple) peuple qui gouverne par l’intermédiaire de ses représentants etc etc.
    Donc avant de parler d’une analyse complètement fausse, je te conseil vivement de réviser tes fondamentaux car visiblement tu en as grand besoin. C’est justement l’inverse qui se passe actuellement, et si autorité abusive il y a, c’est pas dénie de démocratie.
    Après c’est claire que cela t’amuse peut être pas de payer des impôts, néanmoins c’est une chose nécessaire, afin que les gens puissent continuer à bénéficier d’une protection sociale, pour que l’on puisse continuer à développer des infrastructures, du type centre de soins, école, etc etc.
    Maintenant peut être que ça t’ennuie profondément de payer (pour toi et les autres), auquel cas plutôt que de faire de la provoc sur les sites de droite, prend ta carte à l’ump tu seras plus raccord avec tes idées.
    Quand au cliché sur l’Iran, je suis pas très sur que ce soit un cliché, peut être dans ton esprit, mais dans celui des dissidents au régime, emprisonnés, aux manifestants réprimés etc etc je suis pas sur que ce soit un cliché.
    La différence profonde entre toi et moi, je pense c’est que tu associes des choix sociétaux à des concepts, alors que moi je les associent à de l’humain, ce qui me semble être beaucoup plus juste. Je sais pas qu’elle est ton idée de la société sans doute une société antidémocratique, donc pour le coup totalement autoritaire, mais heureusement pour nous que le peuple dans son ensemble ne partage pas tes idées, Quand à faire de la provoque, je dirai tu m’étonnes Simone, n’étant pas de droite j’ai toujours eu que faire du discours lénifiant de nombreuses associations (pseudo libertaire) financées pendants des années par le pognon de la municipalité ump de Michel Thiollière et qui viennent expliquer aux autres comment il faut penser.
    Évidement c’est claire qu’il est plus facile de tirer sur Dsk qui était à la tête du fmi et qui à soit disant, violé une pauvre femme de chambre, en plus ça fait pas le jeu de la droite évidement.
    Pour finir je te renvoie donc à ton analyse qui elle pour le coup est totalement construite sur des clichés.

  • Je le trouve plutôt pas mal cet article. Le posteur sans nom fait un peu de provocation, surtout sur l’accusation d’antisémitisme. Je le fait parfois sur des sites de droites, c’est vrai que ça fait toujours sont petit effet, c’est amusant.

    Par ailleurs, je pense que se raccrocher ou défendre la démocratie en prétextant qu’il y a pire ailleurs (le régime iranien est cité, passons le coté cliché), ou qu’il y avait pire avant en France, cela reste une façon hypocrite de défendre la démocratie républicaine. Qui est autoritaire par essence, d’ailleurs on n’est jamais vraiment républicain, mais soumis à la république.

    Ce n’est pas la démocratie qui paye les indemnités chômage, les écoles, les soins médicaux, etc. La démocratie est un système d’organisation politique qui ne crée pas d’argent.
    Ce qui paye les indemnités chômage , les écoles et le reste ce sont les impôts prélevés sur les salaires de celles et ceux qui ont choisis ou pas, de travailler. Je n’oublie pas les RMIstes qui payent aussi des impôts à travers la tva. Il y a une différence indéniable.
    Alors je suis d’accord avec toi posteur sans nom, sortir des slogans sans arguments c’est facile, mais argumenter à partir d’une analyse complètement fausse et d’un mélange de concepts, ce n’est pas mieux.

  • Bon dernière réponse pour moi aussi parce que franchement
    Alors qu’est ce qu’être petit bourgeois ? et bien relis ta réponse, elle en est la parfaite illustration.
    Enfin, démocratie parlementaire (donc autoritaire) : vas y explique je vois pas la. Qu’est ce qu’elle ta fais la démocratie parlementaire, elle t’a violé, tu as été brimé, on t’a battu, on t’a torturé, tu as été mal traité ???
    J’en ai pas l’impression, j’ai plus l’impression pour le moment que la démocratie parlementaire, elle t’a payé l’école, des soins quand t’es malade, des indemnités de chômage quand tu as pas de boulot etc etc même si cela pourrait être mieux c’est déjà un truc que t’a apporté la démocratie. Donc démocratie parlementaire = autoritaire, faut expliquer, argumenter avec autre chose que des pauvres slogans ...
    Pour ce qui est d’un moustachu, (image d’Épinal) je vais te dire pour moi ce que c’est.
    Le moustachu haineux, c’est le mec qui crache dans la soupe dont il profite largement, pendant que d’autres vont trimer sang et eau pour que ce moustachu puisse profiter de la soupe aussi, sans que ce dernier leurs en rende l’appareil.

  • Allez pour le fun, je réponds. :-))
    Petit bourgeois si ça t’enchante ! D’ailleurs faudrait m’expliquer cette expression, je la vois assez souvent et je ne sais toujours pas ce que c’est. Être « petit-bourgeois », est-ce être utopiste ? être un fils de bourge qui rêve ?...
    T’inquiète, je vis pas dans un monde de bisounours, tout le monde est plus ou moins fou, con et haineux. Mais si tu cherches des moustachu-e-s (comme tu dis) tu t’es trompé d’endroit, va sur d’autres sites (je n’en énumère aucun, j’aurais trop honte de leur faire de la pub).
    Tu vois, je rêve à un autre monde mais sans vraiment y croire, je me dis qu’on ne sait jamais... En tout cas je n’ai pas envie de croire à celui-ci et pas envie d’y participer activement (et c’est compliqué !!).
    La question qui me taraude souvent, comment construire un monde ou les gens sont le plus autonome (au sens très large) possible ? C’est pas avec la démocratie parlementaire (donc autoritaire) que ce peut être faisable.
    J’emmerde ceux qui veulent dominer les autres, ceux qui sont assoiffés de pouvoir et d’argent, ceux qui contrôlent, qui surveillent, ceux qui veulent me faire bosser, ceux qui sont racistes, fascistes et xénophobes... Et j’en oublie !!
    Je suis jeune, je ne crois en aucune idéologie particulière, juste en l’amour, l’amitié et la solidarité (même si c’est plutôt rare). Les idéologies diverses et variées, j’en prends et j’en jette.
    Allez salut !
    ps : après j’arrête, le discussion s’est trop éloigné du texte !

  • Pour te dire le fond de ma pensée, ce qui me débecte dans cet article ou plutôt devrai je dire ce torchon, c’est qu’avant même que le procès soit terminé que l’enquete soit terminée, on désigne coupable tout de go Dsk. Sous couvert de pseudo féminisme, on ce trouve un coupable sans même connaitre le fond de l’histoire. Uniquement parce que ça arrange bien, ça donne du grain à moudre, du coup on peut remetre le couvert sur la burka, les mechants politiciens, les méchants riches etc etc.... en gros sur une echelle de la conscience politique c’est le tour de France qui se limite à Saint Etienne Saint Chamond en vélo on dirait presque la prose à Sarko imself
    Cela ressemble trop à une condamnation sans procès

  • écoute pour te répondre, je suis pas sur, que de croire en la démocratie parlementaire soit une marque de résignation. Peut être il ne t’est jamais venu à lidée qu’il y a des gens qui croient en la démocratie parlementaire. Tu opposes deux idée, La méchante démocratie parlementaire, contre le rève. Les résignés qui croient à la démocratie parlementaire, et les bon réveurs qui croient à on ne sait trop quoi, enfin un truc qui n’est pas la démocratie parlementaire. Peut être la démocratie directe faite par le peuple contre le peuple. Perso la démocratie parlementaire me fait plus réver, quand on sait que dans un pays de 60 millions d’habitants il y en a 50 millions qui sont des bofs avinés ivre de haine. Et bien je préfère qu’il y ai des gardes fous, pour ma pare, et notament une justice qui ne condamne pas avant que les procès soient fait. Ceci dit tu peux rire ça fait du bien. Après si on raisonne comme moi, tu sais, la démocratie parlementaire elle à plus besoin d’être aidée qu’enfoncée, surtout en ce moment. C’est beau de réver mais sans vouloir t’egratigner on est sur terre par sur la planète des bisounourses, donc je suis peut être parano, mais à mon avis il y a plus de petits moustachus sur la planète qui ont envie d’envoyer travailler les gens jusqu’a épuisement pour leurs idéologies personnelles que pour la démocratie parlementaire. Sans vouloir t’offencer je trouve ta réponse totalement (petit bourgeois).

  • Alors là , le commentaire de l’année ! :-)) D’habitude je ne poste pas, mais là j’ai bien ri !

    « c’est surtout le fait qu’ils soient de confession judaïque ». Où es tu aller pêcher ça ?
    C’est un texte écrits par un-e (des ?) féministes [non par Charles Maurras] et dénonçant le machisme, le sexisme et l’hypocrisie des gouvernant-e-s sur cette affaire. Ou est la méthode fascisante ?
    Juste une seconde chose, oui il y a plus de libertés en France, et alors ? On s’en fout de comparer, de montrer que c’est pire ailleurs, tout le monde est au courant ! Mais si on raisonne comme toi, c’est partir défaitiste. En fait tu es un résigné, tu ne peux imaginer qu’une société fonctionne autrement qu’avec la démocratie parlementaire ! Tu ne rêve pas, ou plus peut-être, je trouve ça bien triste :’-( Enfin peut-être que je me trompe sur toi !

    Sur ce, je le répète, je te trouve très drôle ! Mais quand même un peu paranoïaque sur les bords, faut pas voir des antisémites partout !
    Salut

  • Ceci dit avant de jeter la pierre à Dsk il faut s’assurer qu’il est coupable, c’est ce qu’on appelle un procès. :-))
    Après pour te donner le font de ma pensée, prendre appuie sur une affaire comme celle ci, pour baver sur la classe politique c’est une méthode des plus fascisante. (Le fameux tous pourris) :’-(
    Pour ce qui est de la république laïque, estime toi heureux de vivre dans une république laïque avec un semblant de démocratie. Je suis pas très sur qu’en Égypte ou en Iran tu aurais peut écrire le même article sur un site comme celui ci voir en France il y a 60 ans en arrière.
    Refaire le procès Dreyfus pour assouvir ton besoins d’expression politique et ta haine du parti socialiste c’est plus populiste que populaire.
    Quant à prendre la défense de l’ultra religiosité quelle qu’elle soit je suis pas sur que ce soit très libertaire, perso autant les pères la morale de l’opus dei me font pas rire autant les barbus non plus pour moi c’est les mêmes.
    Enfin chacun ses convictions mais le truc qui me fait le plus peur dans ton article c’est que sous couvert d’antisexisme j’ai l’impression que ça cache surtout un antisémitisme latent et que ce qui te gêne chez Dsk comme chez Badinter, c’est surtout le fait qu’ils soient de confession judaïque.
    Mais bon je suis persuadé que ce n’est pas le cas de la pare d’une personne intelligente comme toi

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans DISCRIMINATIONS - RACISME

Lire aussi dans GENRE - FÉMINISME

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Expulsion imminente du squat de la poste de Solaure
Publié le 25/09/2020

Les députés votent une nouvelle mesure anti-squat
Publié le 22/09/2020

L’hypothèse autonome : entretien avec Julien Allavena
Publié le 22/09/2020

Le Rassemblement National s’invite chez Génération Identitaire
Publié le 22/09/2020

Les sans-papiers et leurs soutiens marchent vers l’Élysée !
Publié le 21/09/2020

Avorter en 1979, en 2013, au printemps 2020 : une lutte
Publié le 21/09/2020