Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS DROITS SOCIAUX - SANTÉ / GENRE - FÉMINISME
INFOS GLOBALES  
Publié le 6 septembre 2008 | Maj le 24 décembre 2020 | 5 compléments

Le danger des hormones de synthèse


La pilule et le traitement substitutif hormonal font subir une sorte de court-circuit au fonctionnement naturel du système glandulaire. Le métabolisme accuse alors des modifications importantes et sans doute irréversibles.

Des études effectuées en Grande-Bretagne et aux États-Unis ont montré que l’utilisation de contraceptifs oraux accroissait les risques de thrombose, que des doses élevées d’œstrogènes ont accru la fréquence de certains cancers sur des animaux… Qu’en est-il pour la femme ? Silence.

Lit-on suffisamment les contre-indications pour les femmes ayant eu des antécédents de thrombophlébite, de manifestation thromboemboliques, d’apoplexie, de désordres biliaires, de cancer du sein et autres cancers hormonodépendants ?

S’interroge-t-on sur le fait qu’il est aussi déconseillé aux mères allaitant leur nouveau-né de prendre la pilule ?
La pilule peut causer de la rétention d’eau, qu’elle est déconseillée aux femmes souffrant d’épilepsie, de migraine, d’asthme, de troubles biliaires ou cardiaques…

Il est aussi possible que la pilule soit incriminée dans les problèmes d’arrêt permanent de l’ovulation, de syndrome prémenstruel chronique, de changement dans la libido, de troubles rénaux, de maux de tête, de pertes des cheveux, d’étourdissements, de fatigue, de rougeurs de la peau, d’hémorragies sous-cutanées… Le risque de fausse couche est aussi accru chez les femmes ayant pris la pilule.

Et que dire des carences en vitamines et sels minéraux que ces hormones de synthèse accentuent ou créent !

SARL de la presse médicale Pratique de santé


Proposé par Pratique de sante
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

5 compléments

  • Salut,

    j’ai trouvé un peu plus d’infos par ici :

    http://aps-44.pagesperso-orange.fr/medications_intempestives.htm

    bonne lecture

    (il faut descendre un peu dans leur page pour voir la section sur les hormones et la contraception...)

  • bravo . Juste analyse de la situation : la judeo-chrétienté qui après l’église met tous les pouvoirs entre les mains des blouses blanches, les industriels et autres professionnels de la santé qui ont bien trop intérêt à ce que nous soyons malades pour ne pas être suspects. Moi, je viens de passer 6 ans à recevoir une dose quotidienne d’hormones de synthèse. Si j’en avais su plus à l’époque, sur le bien que nous veulent tous ces gens, je me serai certainement évité bien du mal, ainsi qu’à mes proches. Merci pour ce court mais substanciel texte.

  • ayant subi une hysterectomie sous1/2 péridurale cette dernière complètement ratée d’ailleurs encore sous morphine le gynéco vint me prévenir qu’il fallait absolument prendre des hormones sous forme d’injection ou par voie orale,j’acceptai la premiere solution car sous morphine on plane et une fois l’acte chirurgical derrière surtout si par malchance on a eu la chance de se réveiller en pleine intervention,on dit oui sans hésiter,ce fut le début d’une longue descente aux enfers,je déprimais de plus en plus,ma personnalité avait comme disparu au profit du travail relevant de plus en plus d’importants défis,je n’étais plus qu’un zombie vivant.Après de lourdes épreuves ou je devais absolument me retrouver et pouvoir réfléchir dans le sens de ma survie,je décidai d’interrompre et ce après 25ans d’hormonothérapie ce traitement qui pourrait-on dire m’a été imposé car encore sous l’emprise de drogue,ce fut difficile la culpabilité face au pouvoir de la blouse blanche était ,grand réflexe de judéo chrétienté qui après l’église mis tous les pouvoirs aux mains de la médecine ,mais ce fut génial enfin je redevenais moi-même capable de prendre ma vie en main malgré tout j’ai vécu 25 ans sans être vraiment capable de discernements réels face à ceux qui m’entouraient ne comprenant rien à un traitement qui aurait dû au contraire réconforter,hélas non comme quoi tout ce qui est hormonal est à déconseillé,aux USA les femmes vivent leur ménopause comme nos grands mères qui n’en faisaient pas un drame,en europe surtout en france et en suisse c’est incroyable le pouvoir de la publicité mensongère vantant des produits qui n’aident finalement que ceux s’enrichissant sur le dos de cobayes ou sinon comment peut-on nommer les patientes entre les mains de médecins qui de fait sont de faux scientifiques croyant détenir le pouvoir absolu de vos vies entre leurs mains

  • Mouaip, je pense que le sujet est vraiment intéressant, important, et peu connu. Ce que les contraceptifs nous font est assez grave, en fait. Ce n’est pas « que » une « libération ».

    Mais l’article publié ci-dessus, franchement, ne dit rien d’intéressant, ne fournit effectivement qu’une liste d’effets secondaires, pas vraiment d’infos, ou alors très superficielles...

    Et ça nous renvoie vers le site d’une SARL (!) : j’ai regardé vite fait, il y a peut-être des choses intéressantes là -bas à propos de « médecines alternatives », mais aussi ils vendent leur beurre, quoi, y a de la pub et tout... Bref, au lieu de nous donner des infos intéressantes, j’ai l’impression qu’on nous balance des pubs de manièer détournée !

  • Si tous ceux et toutes celles qui prennent des médocs ou autres se mettent à publier leur notice en ligne sur le numérozéro...enfin bref

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans GENRE - FÉMINISME

Lire aussi dans DROITS SOCIAUX - SANTÉ

Lire aussi dans INFOS GLOBALES

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Journée dans les branches
Publié le 16/10/2021

Tournoi de streetbasket à Tardy
Publié le 16/10/2021

C’est quoi l’ANARCHIE ? - Réflexion sur l’anarchisme, par Le Gueuloir
Publié le 16/10/2021

Liberté, qui pour écrire ton nom ?
Publié le 13/10/2021

40 ans après l’abolition de la peine de mort... La prison tue encore !
Publié le 13/10/2021

Non-mixité : un taillis épineux ?
Publié le 10/10/2021