Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS MIGRATIONS - SANS-PAPIERS / MOBILISATIONS - LUTTES / RACISME
SAINT-ÉTIENNE  
Publié le 17 mai 2015 | Maj le 13 décembre 2020

Communiqué du Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires (FUIQP)


Communiqué du Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires (FUIQP) contre les propos tenus par Mr Serge Hovarth, élu FN de Saint-Étienne lors du conseil municipal du 13 avril 2015 et du communiqué de presse du 5 mai 2015

Compte tenu de la teneur des propos accusateurs, intimidants et diffamatoires tenus par Mr Serge Hovarth,, élu Front National, au Conseil municipal du 13 avril 2015 et de son communiqué de presse du 2 mai 2015, le FUIQP tient à apporter les précisions suivantes :

Le FUIQP est une jeune organisation politique militante et autonome tant politiquement qu’économiquement. Nous sommes une organisation qui n’est rattachée à aucun parti politique ou syndicats. Notre objectif est clair et précis et ne souffre d’aucune ambiguïté : la lutte contre toutes les formes de domination. Nous nous sommes organisé-es de manière autonome parce que justement certaines des dominations qui nous touchent ne sont présentes dans aucun des programmes des partis politiques ou le sont de manière euphémisée et comme ayant un statut secondaire dans l’ordre des priorités.

Nos revendications sont tout aussi claires que précises :

Un programme politique réel de lutte contre les discriminations racistes systémiques tenant compte des analyses et propositions des premières personnes concernées : les arabes, les noir-es, les musulman-es, les rrom-es ect.
L’arrêt inconditionnel de l’implication de la France dans les guerres impérialistes en Afrique du nord et subsaharienne, au Moyen-Orient et en Palestine.
Une société et un monde égalitaires dans lesquels le profit et l’exploitation des pays du Sud cessent d’être le critère des décisions politiques et économiques.

Le FUIQP organise depuis 2009 des rencontres nationales des luttes des immigrations et des quartiers populaires pour réfléchir sur ces questions et décider des actions à mettre en place dont nous sommes en mesure de porter, pour lutter contre toutes les formes de domination.

Nous dénonçons les propos de Mr Serge Hovarth pour avoir affirmé lors du conseil municipal du 13 avril 2015 faisant référence à l’affiche des 5es rencontres nationales des luttes des immigrations : « On comprend donc sans peine que le bras d’honneur est fait à la France et aussi à Saint-Étienne. Une ville qui semble pour les organisateurs suffisamment avilie pour qu’ils puissent y organiser leur initiative abjecte. J’annonce donc aux stéphanois que cette rencontre est organisée avec leurs impôts. Les contribuables payent encore une fois pour être insultés et traînés dans la boue. La France est pour ces gens un cloaque et les français des dégénérés qui peuvent se faire cracher dessus. Nous attendons de la part de la Mairie de Saint-Étienne qu’elle s’oppose à cette rencontre pour atteinte à l’ordre public, pour incitation à la haine et insulte envers les stéphanois et les français. »

Notre bras d’honneur s’adresse aux dominations, aux exploitations et aux discriminations.

Notre rencontre est entièrement autofinancée car pour nous l’autonomie financière est le gage de notre indépendance politique.

Nous dénonçons les propos de Mr Serge Horvath pour avoir dans son communiqué de presse paru dans le quotidien le Progrès du 02 mai 2015 faisant référence à l’affiche : « concernant les fameuses rencontres nationales des luttes des immigrations, l’affiche est un tombereau d’insultes faites à la France. »

Le Front Unit des Immigrations et des Quartiers Populaires rappelle que la France se veut être un État démocratique, un État de droit et de droits humains. Ainsi « aux termes de l’article 29 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, constitue une diffamation « tout allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est impliqué ».
« La notion d’allégation signifie reprendre, répéter ou reproduire des propos ou des écrits attribués à des tiers et contenant des imputations diffamatoires, même sans citer les sources avec précision ou sans attribuer les propos à une personne déterminée (cass.Crim ; 5 janvier 1950) : « il se dit dans les milieux biens informés que... » ; « tout le monde sait que...
 » […]"

Le Front Uni des Immigrations et des Quartier Populaire se félicite du succès de ses rencontres que chacun a pu constater.


Proposé par vla
Partager cet article
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans MOBILISATIONS - LUTTES

Lire aussi dans MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Lire aussi dans RACISME

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Il y a dix ans, la révolution tunisienne dégage Ben Ali et lance les « Printemps arabes »
Publié le 16/01/2021

Collecte commune Brigades de solidarité - Green Angels
Publié le 14/01/2021

Guide de survie en protection numérique à l’usage des militant·es
Publié le 12/01/2021

Tentative de suicide dans une résidence universitaire : la santé psychologique des étudiant·es est une urgence vitale !
Publié le 12/01/2021

Des « super CRS » pour anéantir encore plus violemment les contestations
Publié le 12/01/2021

6 janvier 2021 : une base de recrutement du fascisme ?
Publié le 11/01/2021