Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS RÉSISTANCES ET SOLIDARITÉS INTERNATIONALES
SAINT-ÉTIENNE  
Publié le 5 décembre 2021 | Maj le 16 décembre 2021

Commémoration des Justes à Saint-Étienne : l’hommage doit passer par la lutte contre l’injuste en Palestine


Ce 5 décembre se tiendra à Saint-Étienne une cérémonie pour commémorer les Justes. Cette cérémonie se tiendra en présence de l’ambassadeur d’Israël en France et de représentants de l’Institut pour la Mémoire de la Shoah Yad Vashem situé à Jérusalem. Deux instituts représentant Israël donc, alors même que le pays a bombardé Gaza cette année, comme l’année précédente et les années avant et qu’il bafoue à peu près tout ce qui existe de droit international.

Il est noble, sans aucun doute possible, de commémorer les Justes. Ils sont les phares de l’humanité plongée dans l’obscurité, en proie chaque instant à des idées haineuses, nationalistes, identitaires, racistes, discriminatoires et se mettant à dévorer cet Autre, déshumanisé à l’extrême et présenté comme menaçant. Les Justes sont celles et ceux qui ont perçu l’injuste quand il régnait et qui ont, parfois au péril de leur vie, fait de leur mieux pour palier cette injustice et pour sauver des vies. Parce qu’ils incarnent la perception de la précarité de l’existence humaine dans des temps oppressifs et l’engagement contre l’injustice, nous leur devons la poursuite exemplaire de leur engagement bien avant les commémorations.

Or, l’injuste se produit tous les jours en terre de Palestine. Des Gazaouis enfermés sur leurs propres terres et régulièrement bombardés, aux 5,2 millions de réfugiés palestiniens, exilés depuis plus de 70 ans et privés du droit au retour depuis. De l’occupation-colonisation avec velléités annexionnistes de la Cisjordanie aux destructions lentes mais méthodiques de la société civile palestinienne. Des discriminations raciales des débuts du sionisme aux grandes épurations ethniques de 1948 et de 1967 jusqu’à ce qu’il faut désormais nommer comme une situation d’apartheid et un véritable crime contre l’humanité.

Dans un article du Monde intitulé "Effacez le nom de mon grand-père à Yad Vashem", l’écrivain Jean-Moïse Braitberg a eu l’audace de ces mots en parlant d’Israël : "votre État retient prisonnière ma mémoire familiale derrière les barbelés du sionisme pour en faire l’otage d’une soi-disant autorité morale qui commet chaque jour l’abomination qu’est le déni de justice." Il a su cerner l’incongruité israélienne d’une culture de la mémoire comme fin en soi et sciemment oublieuse de l’impérieuse nécessité d’une lutte quotidienne contre l’injuste en Palestine.

À Saint-Étienne, la petite-fille d’une Juste nous livre son témoignage : « Je ressens beaucoup de tristesse à l’idée que ma grand mère, pour son sens de la justice et les actions qu’elle a menées en aidant à sauver la vie de personnes juives, se voie décerner une médaille par un état qui ne respecte pas le droit international, colonise et discrimine un peuple. C’est exactement contre ces injustices qu’elle s’est battue et cela me révolte de savoir que son nom est utilisé à des fins politiques. Elle qui a risqué sa vie dans sa lutte contre l’extrême droite et le fascisme aura donc une plaque officielle de Juste parmi les Justes au mémorial Yad Vashem, lieu de mémoire de la Shoah, à Jérusalem, terre d’apartheid depuis 1948. C’est juste insupportable. »

Nous, militant.e.s de la campagne BDS France à Saint-Étienne, disons :
« Oui à la justice, non à l’instrumentalisation de la mémoire ».


Proposé par bds42
Partager cet article
Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans RÉSISTANCES ET SOLIDARITÉS INTERNATIONALES

Lire aussi dans BDS 42

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Soirée Brigades de solidarité
Publié le 20/01/2022

Connaître l’extrême-droite pour mieux la combattre #16. Civitas
Publié le 20/01/2022

Terre et capital
Publié le 20/01/2022

Connaître l’extrême-droite pour mieux la combattre #15. Les Patriotes
Publié le 18/01/2022

« Moi, ils m’ont servi à rien »
Publié le 17/01/2022

[Riseup] Soutenez les alternatives radicales !
Publié le 15/01/2022