Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS RÉPRESSION - PRISON
LYON & ALENTOURS  
Publié le 7 mai 2005 | Maj le 13 mai 2020

Répression manifestive de Lyon.


L’Union départementale de la CNT du Rhône tient à dénoncer les violences policières et les arrestations qui ont eu lieu lors de la manifestive du samedi 30 avril.

Tout d’abord, l’intervention d’un groupe d’agents de la BAC, sans brassard (tel que l’ont pointé de nombreux témoins), au milieu des manifestantEs, alors qu’ils défilaient dans le calme, place des terreaux, montre que de plus en plus les policiers se croient tout permis.

Nous dénonçons l’usage massif de gaz lacrymogène, dont ont été victimes les manifestantEs mais aussi les nombreuses personnes (notamment des enfants) présentes un samedi après midi place des terreaux.

Nous dénonçons l’attitude inqualifiable des policiers lors de l’interpellation d’une manifestante plaquée au sol violemment, battue à coup de pieds devant témoins, alors qu’elle était déjà menottée.

Nous dénonçons l’utilisation d’un Taser (arme électrique ayant déjà provoqué la mort de plusieurs personnes d’après Amnisty international) contre cette même manifestante.

Nous dénonçons les arrestations arbitraires et hasardeuses de 6 manifestantEs et leur mise en détention provisoire

Nous dénonçons la décision lors de la comparution immédiate de garder en détention quatre des interpellés et la mise en liberté surveillée des deux autres jusqu’aux procès qui auront lieu fin mai.

Nous dénonçons les accusations des policiers comme relevant du mensonge outrancier et n’ayant rien avoir avec les faits vus par de nombreux témoins et en contradiction avec les photos prises notamment par des journalistes. L’accusation « d’outrage et rébellion » permet aux policiers d’agir en toute impunité, accusant leurs victimes de violence inversant ainsi la situation.

Nous tenons à témoigner notre total soutien aux victimes de ces violences, notamment aux six interpellés. Nous leur assurons notre entière solidarité. Nous demandons la libération immédiate des quatre manifestantEs encore incarcéréEs et l’arrêt de toutes les poursuites.

Nous exigeons que la clarté soit faite sur les agissements des policiers.

L’UD CNT 69

CONFEDERATION NATIONALE DU TRAVAIL
UNION DEPARTEMENTALE DU RHONE
DES SYNDICATS PTT, EDUCATION, SANTE-SOCIAL, INTERCO
44, rue Burdeau 69001 Lyon
tel : 04 78 27 05 80
ud69 chez cnt-f.org
Permanences : Lundi, mardi, jeudi de 18h à 20h, mercredi de 17h à 19h.


Proposé par ramon
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans RÉPRESSION - PRISON

Lire aussi dans LYON & ALENTOURS

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

1er juillet 1910 : éxécution de Jean-Jaques Liabeuf, stéphanois et « tueur de flics »
Publié le 1er/07/2020

Enzo Traverso : « Les déboulonneurs de statues n’effacent pas l’histoire, ils nous la font voir plus clairement »
Publié le 29/06/2020

Élections municipales à Saint-Étienne : victoire absolue de l’abstention
Publié le 29/06/2020

Démission à l’UJM : encore un effort camarades
Publié le 28/06/2020

Démission collective à l’Université Jean Monnet contre le projet de fusion !
Publié le 26/06/2020

Pétition pour le transfert de réfugié.es piégé.es dans les camps en Grèce
Publié le 25/06/2020