Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS FLICAGE - SURVEILLANCE / RÉPRESSION - PRISON
SAINT-ÉTIENNE   COVID-19
Publié le 17 avril 2020 | Maj le 11 juin 2020

Harcèlement policier au Crêt-de-Roc // Épisode 1 : la Mumu Gadget


Petite banalité du harcèlement policier au quartier du Crêt-de-Roc en temps de confinement. Affiches trouvées sur les murs du quartier.

Dans le système judiciaire, les crimes de confinement sont considérés comme particulièrement monstrueux. À Saint-Étienne, les inspecteurs qui enquêtent sur les crimes sont membres d’une unité spéciale et d’élite appelée Police municipale. Voici leur histoire…

Début de troisième semaine de confinement au Crêt-de-Roc dans notre belle ville de Saint-Étienne. Divers riverains se pressent dans une rue : promeneurs, sportifs, travailleurs, etc. Et comble du désespoir pour certains : des jeunes ! Il se dit qu’ils feraient commerce d’une substance illégale et ont élu domicile au début de la rue, vers les escaliers nouvellement construits.
Quoi de plus normal des commerçants s’installent dans une rue fréquentée et dépourvue de commerces me direz-vous ? C’est honteux et interdit répliquent certains citoyens.

Fort de leur civisme et de leur exemplarité, ces derniers se sont empressés d’alerter à de nombreuses reprises la maréchaussée (dixit le Progrès du 26/03).
La Police municipale, alias la Mumu gadget, est dotée de nouveaux pouvoirs pour faire respecter l’autorité et la loi. Depuis une semaine elle met un zèle tout particulier à cette entreprise, aidée bien sûr par des citoyens exemplaires dans sa recherche de contrevenants au confinement et au commerce illégal.

Hier, la Mumu gadget s’est remarquablement illustrée par son pas souple, son maniement de la matraque et sa célérité à sortir son flingue. Ces hauts faits d’arme ont abouti il semblerait à dresser quelques amendes et à un cuisant échec quant à la détention des supposées substances illégales. Une longue journée pour la Mumu gadget : 30 minutes à squatter une allée, divers allers-retours rue – escaliers – allée – gadgeto voiture – rue – allée, etc. Contrôle de riverains, tripotage de mobilier urbain, secouage de matériels à l’hygiène douteuse… Cette enquête exemplaire est menée par des hommes et des femmes pas comme les autres, notamment sans masques car protégés par le pouvoir de la Mumu.

À 22h42, la Mumu gadget au grand complet : la haine qui se croit dans Mad Max – Alias Starsky ; Julie Lescault, le roux peu sexy raffiné et leurs z’amis qui ont tout l’air d’être une sacrée bande d’intellectuels sont mis en échec. Après avoir œuvré pour la France pendant de longues minutes dans une allée, bloqué la circulation de nombreuses fois, cherché un passage secret en poussant les pierres d’un mur, ils s’en allèrent satisfaits de leur incompétence et de leur pourvoir de nuisance.

La suite au prochain épisode.


Proposé par _
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En complément...

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans COVID-19

Lire aussi dans RÉPRESSION - PRISON

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

Lire aussi dans FLICAGE - SURVEILLANCE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

« Faut-il attendre que quelqu’un meure pour être autorisé à débarquer ? »
Publié le 5/07/2020

Roberto libero ! Tutti.e liberi.e !
Publié le 3/07/2020

1er juillet 1910 : éxécution de Jean-Jaques Liabeuf, stéphanois et « tueur de flics »
Publié le 1er/07/2020

Enzo Traverso : « Les déboulonneurs de statues n’effacent pas l’histoire, ils nous la font voir plus clairement »
Publié le 29/06/2020

Élections municipales à Saint-Étienne : victoire absolue de l’abstention
Publié le 29/06/2020

Démission à l’UJM : encore un effort camarades
Publié le 28/06/2020