Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS RÉSISTANCES ET SOLIDARITÉS INTERNATIONALES
BÉLARUS  
Publié le 13 septembre 2010 | Maj le 25 novembre 2021

Appel à la solidarité internationale avec les activistes arrété-es récemment en Biélorussie


La répression sans précédent en Biélorussie contre les activistes de la société civile démontre la montée de l’hystérie électorale du gouvernement du président Loukachenko. La chasse aux activistes a commencé le jour même où le corps d’Alekh Biabenine, éditeur d’un site Internet d’opposition, a été trouvé sans vie.

Le 3 septembre sept personnes ont été arrêtées : Igor Bogatchek, Valeria Khotina, Serguei Slusar, Nicholai Dédok, Alexei Jinguerovski, Alexandre Frantskevitch et Anton Lapténok. Le pretexte de leur arrestation est l’attaque de l’ambassade russe à Minsk avec deux cocktails Molotov le soir du 30 août. Un groupe anarchiste inconnu jusque là , Les Amis de la Liberté, a endossé publiquement la responsabilité de cette action comme étant un acte de solidarité avec les défenseurs de la forêt de Khimki à Moscou arretés le 4 août 2010 et detenus depuis.

http://khimkibattle.org/?cat=11&lang=fr

Les avis divergent concernant la nature du groupe des Amis de la Liberté. Beaucoup les considèrent comme une provocation issue du KGB.

Dans les jours suivants trois autres personnes ont été arrêtées : Tatiana Séminishcheva, Vladimir Volodin et Alexandre Bougaiev. Actuellement 10 personnes au total sont en détention, toutes à l’exception d’Alexandre Bougaiev sont les activistes participant à des mouvements sociaux et écologiques divers et qui ont des positions libertaires.

Les fouilles et perquisitions sont menées quasiment chaque jour dans les logements des activistes, les interrogatoires se passent à Minsk et dans d’autres villes de Biélorussie – Gomel, Grodno, Soligorsk. Les détentions des personnes arrêtées sont prolongées chaque 72 heures sans que des charges soient retenues contre elles de manière formelle.

Du fait qu’on essaie de les accuser tour à tour de nouvelles affaires (l’incendie de la porte d’une banque, l’attaque de la maison des syndicats et l’incendie d’un distributeur automatique des billets), il devient évident qu’il n’existe pas d’accusations réelles contre les personnes détenues. La stratégie est alors de les décréditer dans les médias et de les présenter comme de simples criminels chez qui on a trouvé soi-disant des cartouches d’armes à feu et de la drogue. Ce n’est pas la première fois que les autorités usent de ces méthodes : lors des protestations après les dernières élections présidentielles en 2006 des seringues et des magazines porno auraient été « trouvés » dans le campement sur la place principale de Minsk.

Selon Valentin Stéfanovitch, avocat des droits de l’Homme, les droits des personnes détenues sont bafoués de manière flagrante. Ne pouvant pas résister à la pression lors d’un interrogatoire, une des filles s’est tailladé les poignets avec le couteau à papier. Cela fait déjà 4 jours qu’il n’y a pas de mise à jour de l’information sur la situation des personnes arrêtées le 3 septembre 2010.

Il n’y a pas des frontières pour la solidarité. Nous appelons aux actions partout parce que nous avons vraiment besoin de votre soutien ! Que pouvez-vous faire ? Diffusez l’information sur ces événements, organisez des discussions dans les cercles variés et des manifestations, envoyez des lettres à l’ambassade de Biélorussie dans votre pays. Bien entendu, nous vous serons très reconnaissant-es pour le soutien financier puisque
beaucoup d’argent est nécessaire pour les avocats. Vous pouvez envoyez l’argent par le biais de ABC Moscou avec la note « pour Minsk » -
http://wiki.golosa.info/en/index.php/Donate
Suivez la mise à jour ici (en anglais) :
http://belarus.indymedia.org/blog/minsksolidarity.
Pour plus d’info n’hésitez pas à nous contacter à minsksolidarity[at]riseup.net

Merci,

Les ami-es et les proches des détenu-es

Minsk, Biélorussie, le 12 septembre 2010

Mise à jour à 12h00 :

5 personnes viennent d’être libérées - Igor Bogatchek, Valeria Khotina, Serguei Slusar, Anton Lapténok et Alexei Jinguerovski.

Les 5 autres restent en prison - Nicholai Dédok, Alexandre Frantskevitch, Tatiana Séminishcheva, Vladimir Volodin et Alexandre Bougaiev.


Proposé par raoule
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans RÉSISTANCES ET SOLIDARITÉS INTERNATIONALES

Lire aussi dans BÉLARUS

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Le 1er décembre 1955, Rosa Parks refuse d’obéir aux injonctions ségrégationnistes et racistes du conducteur James Blake
Publié le 1er/12/2021

Appel du collectif « Pour que personne ne dorme à la rue »
Publié le 30/11/2021

Parlons Justice ! Action de soutien contre l’isolement
Publié le 29/11/2021

L’Actu des Oublié.e.s : Saison II - Episode 6 : Femmes en lutte et industrie néo-coloniale
Publié le 29/11/2021

Libre Flot - Lettre depuis l’isolement
Publié le 25/11/2021

La possibilité de l’écofascisme
Publié le 24/11/2021