Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES
SAINT-ÉTIENNE   COVID-19
Publié le 4 mai 2020 | Maj le 5 mai 2020

Appel à dons du Collectif Couturier.es solidaires de Saint-Étienne


Depuis sa création le 01 avril 2020, ce collectif de plus de 60 personnes confectionne des masques en tissus de manière volontaire et gratuite, à destination exclusive des structures actives sur le plan de la solidarité et de l’aide social, ainsi qu’aux personnes les plus nécessiteuses. Elles ont maintenant des difficultés à avoir certaines matières premières et lancent à ce titre une cagnotte en ligne.

Présentation du Collectif Couturier·es solidaires de Saint-Étienne
Avril 2020

Au début de l’année 2020, lorsque la pénurie de masques est constatée, des couturier·es se mettent à confectionner des masques en tissus pour y pallier. Dès les premiers jours du confinement, ce mouvement s’amplifie, grâce à la mobilisation de couturier·es professionnel·les et à une grande masse d’amateur·es. Dès ce moment et encore aujourd’hui, la plupart agit volontairement et gratuitement.

À Saint-Étienne, l’idée d’apporter un soutien à ces couturier·es est alors soumise au Collectif Intermittent·es Solidaires. Le CIS mobilise son réseau et sollicite deux personnes pour aider ces couturier·es. Leurs missions étant de créer un collectif avec toutes ces bonnes volontés et d’apporter un soutien sur le plan logistique et administratif (trouver de la matière première, les distribuer, rechercher les patrons, veiller aux questions sanitaires, identifier les bénéficiaires des masques et les distribuer).

Le 1 avril 2020, naît le collectif ​ Confection masques tissus - Saint-Étienne​, depuis renommé Collectif Couturier·es Solidaires Saint-Étienne​.

En quelques jours, 70 couturier·es rejoignent le collectif, appuyé·es par deux coordinatrices, deux référentes « couture », des coursier·es (en partie du CIS) et divers autres soutiens essentiels : aide à la collecte de matières premières (notamment par les Brigades solidaires, lancée par le Comité Antifa Saint-Étienne et les Jeunes Communistes de Loire), photocopies des consignes de lavage, traduction des consignes de lavage, etc.).

En 15 jours, ce sont plus de 1700 masques qui sont confectionnés et distribués à diverses structures (Foyers de personnes âgées ou de personnes handicapées, structures d’aide alimentaire, centres d’aide psycho-sociale, école, Amicales, etc.).

Le collectif Couturier·es solidaires Saint-Étienne s’est fixé comme vocation :
- de confectionner des masques de manière volontaire et gratuite
- de confectionner, en priorité, à destination de deux catégories :

  • les structures actives sur le plan de la solidarité, de l’aide sociale ou du soin (hors personnels hospitaliers en raison de la non homologation de nos masques en tissus).
  • les personnes vulnérables et/ou dans l’incapacité de se confectionner ou de s’acheter des masques.

Ainsi, le Collectif traite en priorité les personnes et structures les plus nécessiteuses et renvoie les particulier·es et professionnel·les (hors mission solidaire, sociale et/ou de soin) vers d’autres solutions :

  • le Collectif couturier·es solidaires 42
  • des couturier·es (professionnel·les ou amateur·es) qui donnent des masques (par exemple par cette plateforme​)
  • des couturier·es professionnel·les locales qui vendent leurs confections

Nous avons conscience que le travail de confection est un métier pour beaucoup de personnes et que la réalisation gratuite et volontaire de ces masques en tissus devrait se limiter aux personnes et structures qui n’ont pas d’autre choix.

Nous invitons donc les particulier·es et les professionnel·les qui peuvent se le permettre de passer commande aux couturier·es professionnel·les.
À ce titre, nous partageons ici ​la pétition du collectif ​Bas les masques ​qui expose la situation de ces professionnel·es et indique des propositions d’actions.

Enfin, nous pensons qu’il est essentiel de se rappeler que ce magnifique élan de solidarité ne doit pas cacher les manquements de l’État quant à ses fonctions de protection de ses citoyen·nes.

Le collectif à maintenant des difficultés à avoir certaines matières premières malgré les dons et à donc lancé une cagnotte accessible ici.


Proposé par dom
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

Lire aussi dans COVID-19

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

1er juillet 1910 : éxécution de Jean-Jaques Liabeuf, stéphanois et « tueur de flics »
Publié le 1er/07/2020

Enzo Traverso : « Les déboulonneurs de statues n’effacent pas l’histoire, ils nous la font voir plus clairement »
Publié le 29/06/2020

Élections municipales à Saint-Étienne : victoire absolue de l’abstention
Publié le 29/06/2020

Démission à l’UJM : encore un effort camarades
Publié le 28/06/2020

Démission collective à l’Université Jean Monnet contre le projet de fusion !
Publié le 26/06/2020

Pétition pour le transfert de réfugié.es piégé.es dans les camps en Grèce
Publié le 25/06/2020