Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS ÉCOLOGIE - NUCLÉAIRE / VIOLENCES POLICIÈRES
Publié le 23 septembre 2004 | Maj le 10 juin 2020

A Lyon, on ne bloque pas les voitures pour la journée sans voitures !


Encore une fois Gérard Collomb se singularise... par la répression. Aujourd’hui, 22 septembre = journée POUR UNE VILLE SANS VOITURES

C’est seulement hier dans la nuit que le président de la COURLY et le préfet ont appris à « Pignon sur rue » qu’ils revenaient sur leur décision en interdisant formellement de bloquer le pont Morand, alors que ce collectif d’associations pour des déplacements doux (associations de promotion du vélo ou contre l’automobile en ville) avaient obtenu toutes les autorisations nécessaires pour organiser des animations sur le pont Morand à l’occasion de la journée pour une ville sans voitures.

On peut se demander comment se fait-il qu’un parti politique, en l’occurence « les Verts », ait pu bloquer un pont sans problèmes simplement pour y faire des animations toute une soirée sans aucun autre lien avec le lieu (le pont Maréchal Juin), alors qu’on refuse au dernier moment de le faire à un collectif d’associations pour la journée pour une ville sans voitures ???

De plus un chantage aux subventions a même été fait à ce collectif qui désire aménager un nouveau local avec atelier vélos.

La répression était bien présente avec plusieurs cars de CRS et des véhicules de policiers aux alentours pour charger en cas de blocage du pont. Des policiers sont allés jusqu’à demander aux porteurs de pancartes, lorsque le feu était au rouge pour les bagnoles, de ne pas stationner sur les passages piétons.

La participation du collectif des Résistances a permis de tenir tête et de marquer le coup, même si le pont n’a pu être bloqué. Bravo aux échassiers qui zigzaguaient entre les voitures. Un troupeau de vélos a réussi à bloquer la circulation sur l’axe Nord-Sud un court instant.

Pourquoi l’idée de bloquer le pont Morand ?
C’est un des rares ponts à n’avoir aucun aménagement pour les vélos. Or à certaines heures de la journée, les cyclistes représentent 25% du trafic sur ce pont Morand entre les Terreaux et la rive gauche. Environ 30% circulent carrément sur les trottoirs faute de mieux...

C’est souvent au mois d’août que la ville de Lyon fait ses forfaits. Et cette année elle a démarré les travaux du parking du Gros-Caillou quand personne n’était là pour s’en soucier. Dans 30 ans il n’y aura plus de pétrole, mais à ce moment-là Lyon n’aura plus un lion comme logo mais une bagnole...

Trouvons d’autres moyens de dire non.


Proposé par Témoins
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans VIOLENCES POLICIÈRES

Lire aussi dans ÉCOLOGIE - NUCLÉAIRE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

« Faut-il attendre que quelqu’un meure pour être autorisé à débarquer ? »
Publié le 5/07/2020

Roberto libero ! Tutti.e liberi.e !
Publié le 3/07/2020

1er juillet 1910 : éxécution de Jean-Jaques Liabeuf, stéphanois et « tueur de flics »
Publié le 1er/07/2020

Enzo Traverso : « Les déboulonneurs de statues n’effacent pas l’histoire, ils nous la font voir plus clairement »
Publié le 29/06/2020

Élections municipales à Saint-Étienne : victoire absolue de l’abstention
Publié le 29/06/2020

Démission à l’UJM : encore un effort camarades
Publié le 28/06/2020