Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT
INFOS GLOBALES  
Publié le 5 juin 2005 | Maj le 13 mai 2020

Plus dure sera la chute... 2ª Manifestation ciclonudista (cyclo-nudiste mondiale)


Samedi 11 juin 2005 Nus devant le trafic ! justice dans les rues ! Journée d’action globale 2ª Manifestation ciclonudista (cyclo-nudiste mondiale)

Justice dans les rues, voilà ce que nous demandons avec conviction et sérieux, mais aussi avec sympathie, en passant un bon moment. Les voitures nous imposent leur loi : vitesse, autorité, mauvaise humeur et violence. Pour cela, en nous déplaçant à bicyclette chaque jour en ville, nous transformons notre mobilité en acte de désobéissance quotidienne. Si en plus, nous manifestons à bicyclette et nus, notre désobéissance devient une protestation exemplaire.

La « Coordinadora de Colectivos Ciclonudistas » (CCC) d’Aragon (Etat Espagnol) appelle à des manifestations ciclonudistas (cyclo-nudistes) dans des villes du monde entier, le samedi 11 juin 2005, élargissant celles qui ont été réalisées les 4 dernières années dans la ville de Saragosse à ta propre ville.

Nous dénonçons le fait que nos rues aient été séquestrées par les voitures privées, qui bloquent les villes en les transformant en des lieux hostiles et dangereux. La voiture tue et son impunité nous scandalise. Trop d’intérêts de multinationales, belliqueuses du pétrole et de l’automobile sont en jeu si cela se remet en question. Nous proposons un modèle de ville où les personnes récupèrent leur espace, où les besoins de déplacement soient réduits, et où on gage pour le piéton (nous le sommes tous), et pour les moyens de transport moins contaminants et plus efficaces.

Pourquoi à bicyclette ? la bicyclette et un moyen de transport urbain sérieux et efficace, salutaire, écologique et amusant. C’est un symbole de liberté et un instrument pratique de transformation sociale. Elle ne paye pas d’ impôts, ne consomme pas de pétrole, ne collabore pas avec le développement excessif et destructeur ni avec la guerre globale.

Pourquoi nues ? Parce que nous nous sentons nues devant le trafic à cause du manque de respect des conducteurs, du manque d’ intérêt des gouvernants. Avec la nudité nous montrons la fragilité de nos « carrosseries » (notre propre corps). En plus nous montrons notre corps avec naturel, sans pudeur, en supprimant les tabous par rapport à notre physique, imposés par la mode et l’ avarice de l’ industrie transnationale textile. En bref, nous affrontons le trafic urbain, le corps nu sur la bicyclette étant la meilleure forme de défendre notre dignité et de vivre la lutte sociale.

Visite notre page web : http://www.ciclonudista.net
Contact et information supplémentaire : info chez ciclonudista.net

Visite : http://www.worldnakedbikeride.org

Coordinadora de Colectivos Ciclonudistas de Aragón (CCC)

P.-S.

[sur indymedia nantes, 25 mai 2005]


Proposé par julien
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Lire aussi dans INFOS GLOBALES

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Les forces « aux » ordres
Publié le 21/10/2021

Non à la surveillance de masse et aux drones policiers !
Publié le 19/10/2021

Causerie sur la chanson ouvrière stéphanoise
Publié le 18/10/2021

L’Actu des Oublié.e.s : : Saison II - Episode 3 : La paysannerie indienne contre la dictature néo-libérale
Publié le 18/10/2021

Samedi 23 octobre : uni·es contre les violences d’extrême droite
Publié le 18/10/2021

Les aides à domicile « en révolte » face au manque de reconnaissance de leur indispensable métier
Publié le 18/10/2021