Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS RÉSISTANCES ET SOLIDARITÉS INTERNATIONALES
MEXIQUE  
Publié le 26 mars 2007 | Maj le 13 décembre 2020

Mexique : Communiqué du collectif « Todxs somos presxs », Oaxaca de Juarez. : Ils détiennent 4 camarades anarchopunks !


Oaxaca, samedi 24 mars 2007 2h50 au matin :
À minuit environ, le vendredi 23 mars, 4 camarades ont été arbitrairement arrêté/e/s dans un canton proche de la ville d’Oaxaca. Après avoir été battus, un camarade a pu s’échapper. Il est éditeur du fanzine anarchopunk « Pensares y Sentires ». Deux jours auparavant, il avait participé à la grève de la faim demandant des sanctions pour les assasins de nos camarades et de faire justice sur la mort de Brad Will, membre d’Indymedia New York.

Après sa fuite, il nous communique les faits :

Les camarades marchaient le long de la route quand ils ont été agressés par 5 policiers vêtus de noir, appartenant à l’unité de Santa Lucia del Camino (le quartier de Oaxaca où une barricade a tenu longtemps et où Brad Will s’est fait tuer). Ils ont arrêté 4 des 5 camarades qui rentraient chez eux, en tirant en l’air avec leurs armes quand bon leur semblait.

Il nous paraît important de souligner qu’à la prison de Santa Lucia, nulle mention n’a été faite par le médecin des coups et blessures sur les corps des prisonniers.

La personne qui a réussi à s’échapper venait juste de rendre visite à deux détenus libertaires (Oscar Santamarà­a et Sacramento Cano) au CERESO de Miahuatlán de Porfirio Dà­az.

Un des détenus participe au collectif « Somos resistancia » et un autre participe au réseau de communication libertaire Anarkalactica.

Avec la forme de répression déjà (trop) classique, les policiers ont retenu les charges suivantes : troubles de l’ordre public, dégradation d’une moto de police et d’une camionette. Non contents de la brutalité affligée aux camarades, les policiers ont demandé le paiement des dommages et intérêts correspondants aux supposées dégradations.

À environ 1h30 du matin, ils ont été libérés.

Nous dénonçons ces faits comme partie intégrante de la répression croissante qui a lieu à Oaxaca, dans la ville et dans l’État. Celle-ci est particulièrement violente avec les jeunes et avec quiconque proteste contre les abus et l’injustice qui ont lieu ici.

À Oaxaca, PAS DE PAIX. Seule existe la guerre de basse intensité qui provoque l’indignation chez le peuple de Oaxaca. Les médias de désinformation occultent la médiocrité des institutions. Ils censurent la brutalité vengeresse des corps de répression à l’encontre du peuple de Oaxaca, qui continue de résister ensemble et avec d’autres peuples du monde.
À Oaxaca, il n’existe ni tranquilité, ni accords, ni conciliation. La résistance existe, ainsi que la répression.

ARRÊT DE LA RÉPRESSION ! DISSOLUTION DES CORPS RÉPRESSIFS ! À BAS LES MURS DES PRISONS !

Kolectivo Todxs Somos Presxs
anarkagalactica[AT]lists.riseup.net


Proposé par silvain
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans RÉSISTANCES ET SOLIDARITÉS INTERNATIONALES

Lire aussi dans MEXIQUE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Il y a dix ans, la révolution tunisienne dégage Ben Ali et lance les « Printemps arabes »
Publié le 16/01/2021

Collecte commune Brigades de solidarité - Green Angels
Publié le 14/01/2021

Guide de survie en protection numérique à l’usage des militant·es
Publié le 12/01/2021

Tentative de suicide dans une résidence universitaire : la santé psychologique des étudiant·es est une urgence vitale !
Publié le 12/01/2021

Des « super CRS » pour anéantir encore plus violemment les contestations
Publié le 12/01/2021

6 janvier 2021 : une base de recrutement du fascisme ?
Publié le 11/01/2021