Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS ANTIFASCISME
SAINT-ÉTIENNE  
Publié le 6 juin 2023 | Maj le 21 juin 2023

Le fascisme tue : hommage à Clément Méric sur un crassier de Sainté


Il y a 10 ans aujourd’hui, alors qu’il avait tout juste 18 ans, Clément Méric était reconnu, pris pour cible puis assassiné par le fascisme et la lâcheté. Des néonazis armés l’ont frappé à mort après avoir appelé du renfort. Il a perdu la vie en pleine rue à cause de son engagement actif dans la lutte antifasciste.

Une lutte plus que nécessaire aujourd’hui mais qui est pointée du doigt par bon nombre de politiques et de médias complaisants avec les idéologies d’extrême droite. La bourgeoisie au pouvoir ainsi que ses chiens de garde réactionnaires en tout genre, jusque dans le gouvernement, se fait ainsi complice de tous les meurtres et agressions fascistes.

Il y a peu nous célébrions l’anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale et une libération nationale permise en grande partie par les armées venues d’Afrique. Une histoire volontairement oubliée et la construction d’un roman national « blanchi » , c’est-à-dire raciste et colonial, ont permis à l’extrême droite d’avoir aujourd’hui une assise confortable dans la société française et d’être réhabilitée, alors même qu’elle est à l’origine des mouvements collaborationnistes en France.

La lutte antifasciste n’est pas un crime mais une nécessité.

En France, depuis 30 ans, on recense plus de 300 agressions d’extrême droite, dont 40 meurtres.

Nul ne peut ignorer que le danger fasciste est bien présent et même en pleine expansion en France. Les exemples ne manquent pas : il y a un peu plus d’un an, Martin Aramburu tombait sous les balles d’un ancien membre du GUD après être intervenu dans une agression raciste ; plus récemment, de nombreux attentats d’extrême-droite ont été déjoués, la maison d’un maire a été brûlé et un centre LGBT a été attaqué à l’explosif par un terroriste catholique intégriste ce 22 mai à Tours.

Nous célébrons donc tristement la mort de Clément Méric, sans oublier tous les crimes perpétrés par l’extrême droite. Des résistant.e.s armé.e.s aux personnes racisées, trans, homosexuelles, qui en meurent régulièrement, en passant par les militant.e.s, nos camarades, comme Clément et beaucoup d’autres.

Brahim Bouraam, Ibrahim Ali, Pavlos Fyssas, Martin Aramburu, Abdulrahman Kizil, Mehmet Şirin Aydin, Emine Kara… et malheureusement tant d’autres.

Nos luttes ne cesseront d’honorer leurs mémoires. Le combat continue.

Aucun compromis ni débat avec l’extrême droite.

Le fascisme tue.


Proposé par Comite Antifa
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans ANTIFASCISME

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

Lire aussi dans COMITÉ ANTIFA SAINT-ÉTIENNE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

S’opposer au massacre à Gaza ! Un point de vue anarchiste
Publié le 24/04/2024

1er Mai contre la prison
Publié le 24/04/2024

Soirée de soutien à la tauto-école Slow&Furious
Publié le 24/04/2024

Conférence sur France travail
Publié le 22/04/2024

Ouverture de l’Hérissé·e
Publié le 19/04/2024

Quatre rendez-vous dans la Loire au sujet des Mégabassines
Publié le 19/04/2024