Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS « BENAISES » ET « CANCORNES » / MOBILISATIONS - LUTTES
SAINT-ÉTIENNE  
Publié le 20 juin 2024 | Maj le 28 juin 2024

Le Grand « Chamboule Gaël » du Comité Défaite


Le Comité Défaite est de retour et vous propose d’en finir avec le système Perdriau à l’occasion d’un chamboule-tout géant !

Au vu des événements politiques récents et en cours, et du danger fasciste qui guette, on en oublierait presque que le RN et ses alliés ne sont pas les seuls qu’on aimerait tenir à bonne distance des postes de pouvoir...

Car pendant ce temps-là, à la mairie de Sainté, c’est la fin de l’instruction mais pas de la contestation !

On a l’impression que depuis quelques temps, c’est silence radio, que Perdriau a gagné sa guerre d’usure, et que sa capacité à se maintenir au pouvoir en tant que maire dépend des résultats d’une éventuelle procédure judiciaire, qui a peu de chances d’aboutir avant la fin de son mandat. Resté droit dans ses bottes même quand il pataugeait le plus, sa stratégie de déni et de mépris semble avoir été payante.

Car cela fait quand même 22 mois (août 2022) que Médiapart publiait son enquête sur la désormais célèbre "sextape" de Saint-Étienne, révélant les basses manoeuvres d’un édile prêt à tout pour asseoir son pouvoir sur la ville, sur fond d’homophobie et de pratiques mafieuses. 22 mois, c’est le temps de gestation d’une éléphante, même si cette fois la montagne d’indignation provoquée par ces révélations semble avoir accouché d’une souris. 22 mois, c’est aussi la durée sur laquelle l’ASSE, à l’instar de Perdriau à la métropole, se sera "mis en retrait total" de la Ligue 1. Cela augure t-il d’un retour prochain de Perdriau aux manettes de Saint-Étienne Métropole ?

Perdriau n’a certes pas tout gagné, et cette affaire lui aura coûté quelques plumes : sa place de vice-président des Républicains, la moitié de son salaire à la métropole, ses ambitions nationales et ministérielles réduites en cendres dans la cheminée du ridicule.

Ce qui ne l’a pas empêché de continuer à manoeuvrer à la ville, en plus de percevoir quand même 3500€ par mois de salaire à la métropole - plutôt pas mal payé la mise en retrait totale. Et niveau gestion de la ville, il a même réussi à mettre en PLS la cour des comptes régionale. Celle-ci a en effet noté dans un rapport récent qu’il n’y avait pas que les pièges à la sextape qui étaient douteux dans la gestion de la municipalité, par exemple :

  • Des sondages commandés par la Mairie pour un montant de 100 000 € : surprise, certains de ces sondages ont l’air de porter sur les ambitions personnelles du maire plus que sur l’image de la ville ou la satisfaction de habitant·es.
  • En 4 ans (2018-2022), Quasi 2 Millions de plus dépensés en communication, faire rayonner Sainté à tout prix, on peut dire que c’est réussi !
  • Des attributions plus que douteuses et loin d’être désintéressées de billets pour les matchs de l’ASSE : sur un an, 285 000 euros de places de foot (métropole + ville) attribués en majorité à des élus, chefs d’entreprises et responsables associatifs. Perdriau parle de "moments d’échanges et de travail entre élus"... on vous laisse apprécier ! La remontée en Ligue 1 laisse-t-elle présager une augmentation de ce budget ?
  • Le financement d’une "maison de la Métropole" à Paris qui a coûté la bagatelle de 280 000 par an (60 000 euros par an pendant 3 ans, et 100 000 euros de travaux attribués à des entreprises sans mise en concurrence), pour être utilisée au total à 16 reprises... puis fermée en mai dernier. Ca c’est de l’argent bien dépensé !

Bref, la cour des comptes, pas réputée pour son engagement politique, a quand même trouvé que ça faisait beaucoup d’argent tout ça, et l’a fait remarquer à Perdriau, qui fidèle à sa grande tradition de déni, a répondu en substance "circulez y a rien à voir".

La question de où va l’argent municipal nous semble au contraire cruciale et mérite qu’on s’y attarde un peu. Car plutôt que des dépenses de com’ hasardeuses ou une cité du design qui ne profite guère aux Stéphanois·es, on pourrait penser que cet argent serait plus utile aux associations et amicales locales qui sont plus que jamais en difficulté. Après celles de la Chaléassière, du Soleil et de Beaubrun, c’est l’amicale Laïque de Bizillon qui est menacée. 4 amicales fermées en 2 ans, beau bilan...

Donc, plutôt que de payer des animations pour accueillir cette flamme olympique dont tout le monde se fout (comme le dit Patrick Clastres dans un article du Monde "Le passage de la flamme, c’est un non-événement, sauf pour celles et ceux qui la portent. »), donnez donc de l’argent pour l’éducation populaire et pour des aménagements qui soient vraiement utiles aux habitant·es.

Le comité défaite a été silencieux ces derniers temps, mais on en peut toujours plus de leurs magouilles.

Alors c’est le moment d’une fête de fin d’année de clotûre de l’enquête où rien ne se perd rien de se crée tout se chamboule !

Face au RN aux portes du pouvoir, à notre maire et son équipe crapuleuse empêtrée dans les affaires et un passage de flamme olympique - ça fait beaucoup ! - , le Comité défaite vous propose à l’occasion du prochain conseil muncicipal le plus grand chamboule tout municipal.

Rendez-vous le lundi 24 juin à 18h30 devant l’hôtel de ville ! Venez avec votre boîte de conserve.

N’attendons pas le procès pour faire tomber leur pyramide. Il est encore plus que jamais temps de chambouler leurs plans de "retour à la normale" !


Articles :

Sur la maison de la métropole :

Sur les sondages :

Sur les places des match de l’ASSE :

Sur la flamme olympique (avec la citation de Patoche) :

Amicale Bizillon :

Podcast « politiquement incorrect » :

Délibération des conseil municipaux :


Proposé par Comité Défaite
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans MOBILISATIONS - LUTTES

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

Lire aussi dans « BENAISES » ET « CANCORNES »

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

[BROCHURE] Transmisogynie et culture du viol dans les milieux féministes / queers / militants
Publié le 23/07/2024

Stop Méga-Bassine : suivi de la mobilisation
Publié le 19/07/2024

ABOLISH FRONTEX
Publié le 17/07/2024

Élections législatives : Quelques pistes pour agir !
Publié le 16/07/2024

14 juillet, fête nationale de l’hypocrisie républicaine et de la violence coloniale
Publié le 16/07/2024

Redevenir une menace transexuelle : Justice pour Géraldine et Angela assassinées parce que femmes, parce que trans, parce que travailleuses du sexe.
Publié le 12/07/2024