Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS ÉDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES
Publié le 29 avril 2016 | Maj le 22 décembre 2018

Conseils en manifestation


En période de « mouvement social », il apparaît de plus en plus utile de rappeler les principes de précaution pour que les manifestations et actions restent sûres pour leurs participant-e-s, qui trouvent à un moment ou un autre la police sur leur chemin.

Conseils en manif

Éviter de venir seul.e. Venir à 2 ou 3, si possible en plus grand groupe et fixer un RDV d’après-manif pour voir si tout le monde va bien.
• Éviter d’avoir des infos compromettantes sur soi. De l’eau, de la bouffe et un foulard peuvent être utiles, ainsi que du sérum physiologique. Emporter le nom ou le numéro d’un avocat et de la commission anti-répression (si elle existe).

Pendant la manif

• Rester mobile et attentif.ve à « l’environnement » : forces de l’ordre, caméras… On peut se masquer en prévention. Essayer de rester le plus calme possible, même dans les mouvements de foule ; éviter de crier ou de courir inutilement, rester groupé.e.s surtout en cas de charge des flics. La peur est naturelle mais on peut apprendre à la canaliser (chanter ensemble, crier des slogans...).
• Les lacrymos : se décaler de quelques mètres pour les éviter. Respirer au travers d’un tissu imbibé d’eau (pas de citron !). Ne pas se toucher les yeux et les lèvres. Se rincer la peau avec de l’eau. Pour les yeux, le mieux est le sérum physiologique, sinon de l’eau (éventuellement mélangée à du Maalox). Rester toujours attentif.ve aux autres manifestant.es.
• Si on voit une arrestation, on peut tenter avec prudence de s’y opposer en agrippant la personne et en interpellant les gens autour. Si rien ne peut être tenté, demander à la personne de crier son nom et son adresse et relayer ces infos.
• Après la manif, éviter de rentrer seul.e chez soi et prendre des nouvelles de ses proches.

En cas de Garde à Vue

• La durée maximale d’un contrôle d’identité est de 4 h ; une garde-à -vue peut durer 24 h, prolongeables jusqu’à 48 h. Il est possible et souhaitable d’exiger la présence d’un avocat dès le début de la GAV et pendant les interrogatoires. Ne pas commencer d’audition sans l’avocat. Demander à voir un médecin, ça fait du bien et vous y avez droit.
• La loi n’oblige qu’à donner ses noms, date de naissance et adresse. Même si le flic propose que vous reconnaissiez des faits pour écourter votre GAV, vaut mieux ne pas accepter, vous n’êtes pas obligés de déclarer ou reconnaître quoi que ce soit. Balancer des infos ne vous aidera pas (pour la durée de la GAV ou pour le procès).
• Il faut bien relire les procès-verbaux avant d’éventuellement les signer (non-obligatoire aussi). Attention, il est quasi impossible de revenir, lors d’un procès, sur des aveux faits au cours d’une garde à vue. Il vaut mieux demander à reporter la comparution immédiate pour préparer sa défense car les condamnations sont en moyenne plus lourdes lors de celles-ci.

Relayez les infos sur la répression : solidarite-saintetienne chez riseup.net

Librement inspiré du « Guide du manifestant » et de Rebellyon.info

P.-S.

Tract imprimable recto-verso ci-joint.


Proposé par CollectifTrucMachin
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans MOBILISATIONS - LUTTES

Lire aussi dans ÉDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Redevenir une menace transexuelle : Justice pour Géraldine et Angela assassinées parce que femmes, parce que trans, parce que travailleuses du sexe.
Publié le 12/07/2024

Revue de presse antimilitariste #4 (été 2024)
Publié le 10/07/2024

Mafé à la tablée
Publié le 10/07/2024

Retour sur la manifestation antifasciste stéphanoise du 7 Juillet
Publié le 8/07/2024

Face à l’extrême droite, organisons-nous !
Publié le 5/07/2024

Plus fort, j’entends rien : Un bon gauche dans ta droite ! (03/07/24)
Publié le 5/07/2024