Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS ARMEMENT - MILITARISATION / MOBILISATIONS - LUTTES
SAINT-ÉTIENNE  
Publié le 10 novembre 2023 | Maj le 12 novembre 2023

Commémoration du 11 novembre


Le samedi 11 novembre, jour de commémoration de l’armistice de 14-18, retrouvons-nous pour affirmer notre opposition aux guerres. Rassemblement le 11 à 11h place Jean Moulin.

Que commémore-t-on le 11 novembre ?

Cette date est avant tout celle d’un massacre, celle de 12 millions de personnes qui ont été tuées pendant la Première Guerre Mondiale.

Mais tout en commémorant ces morts il faut rappeler que de nombreuses entreprises ont engrangé des bénéfices records sur le dos de ces hommes et femmes à qui on enjoignait de « servir la patrie ». Une partie de ces bénéfices se sont aussi fait par le pillage des ressources dans d’autres parties du monde pour fabriquer des armes. Il faut aussi rappeler que parmi les victimes de cette guerre, se trouvaient des déserteurs et des pacifistes qui ont été incarcérés, fusillés, ou déportés.

Aujourd’hui le massacre est loin d’être fini. La guerre fait toujours rage au Yemen, en Ukraine, ou à Gaza. Et en France, nous voyons l’Etat et les industriels re-graisser leurs rouages « patriotiques ».

Le gouvernement a voté la Loi de Programmation Militaire avec un budget de 413 milliards d’euros et instauré le Service National Universel pour embrigader la jeunesse. Dans la région, du côté des industriels, ce sont des dizaines de petites ou grosses boites qui espèrent tirer leur épingle du jeu. Nexter et Thales, deux géants de l’armement français, sont implantés dans la Loire.

À Saint-Étienne, Verney-Carron-Lebel est connue pour ses Flash-ball et lance-grenades qu’elle exporte dans le monde entier, mais aussi pour ses technologies de surveillance (Serenicity, micros dans les rues de Sainté).

L’entreprise est en ce moment en train de s’agrandir pour fabriquer 100 000 « armes légères » par an pour la police et l’armée française et se félicite de vendre fusils d’assaut et lanceurs de grenades au Maroc et à l’Ukraine (un contrat tout frais de 36 millions d’euros). On ne peut que s’inquiéter de la voir repartir comme en 14 !

Démantelons les usines de mort, faisons des jardins, ne répondons pas à l’appel du clairon et semons plutôt les graines de la lutte antimilitariste !

À bas les guerres, à bas le militarisme,
à bas l’industrie de l’armement.

Retrouvons-nous nombreux.ses samedi 11 à 11h place Jean Moulin !


Proposé par 1111
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans MOBILISATIONS - LUTTES

Lire aussi dans ARMEMENT - MILITARISATION

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Assemblée générale contre la transphobie
Publié le 27/05/2024

Revue de presse antimilitariste #3 (partie 2)
Publié le 27/05/2024

Arpentage du livre « La volonté de changer »
Publié le 26/05/2024

L’Actu des Oublié.e.s • SIV • EP16 • Birmanie : Et Demain ?
Publié le 26/05/2024

Pour un camping militant cet été à Sainté
Publié le 26/05/2024

[Brochure] Petit carnet pour faire face à la prison
Publié le 26/05/2024