Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS RÉSISTANCES ET SOLIDARITÉS INTERNATIONALES
SAINT-ÉTIENNE  
Publié le 31 mars 2023 | Maj le 3 avril 2023

Café rebelle et zapatiste


Vous pouvez, jusqu’à la fin du mois d’avril, participer à la souscription pour l’achat anticipé du café zapatiste et rebelle !

Ce café provient de deux coopératives appartenant à des communautés indigènes zapatistes au Chiapas : Yachil Xojobal Chulchán, dans la région montagneuse, et Ssit Lequil Lum, plus au nord.

La première se compose de réfugié·es ayant fui les violences militaires dans les années 1990. Elle comprend 1.000 membres et a obtenu la certification biologique.
La seconde ne produit pas uniquement du café. Elle compte 300 membres. Pour affirmer pleinement son autonomie, elle a refusé d’être certifiée par les institutions officielles. En revanche, elle a mis en place une certification interne indépendante. Sa culture du café est garantie sans intrants chimiques.

Le café est récolté à partir de janvier durant plusieurs mois. Les fruits sont ensuite éclatés, les grains sont triés selon leur grosseur, séchés et mis en sac. Ils voyagent par bateau jusqu’en Europe et en Amérique du Nord, où ils sont torréfiés, moulus et mis en petits paquets pour la distribution.

En France, c’est l’association Échanges solidaires, créée en 2002 (http://boisblancsentransition.free.fr/images/Presentation-echanges-solidaires.pdf) qui assure le lien entre les coopératives zapatistes et celleux qui veulent les soutenir en achetant du café. Le principe est simple : une fois par an, est organisée une pré-commande, via cette campagne de souscription, qui permet de verser un acompte aux agriculteur.ices et leur éviter de s’endetter. Le reste est versé à la livraison, généralement en septembre.

Pour les zapatistes, l’intérêt de vendre ainsi leur café en direct est double : cela leur permet d’échapper aux « coyotes », nom qu’il·les donnent aux intermédiaires qui tentent de leur acheter leur production à bas prix avant de l’écouler sur le marché au prix fort ; cela leur permet aussi de ne pas être dépendant·es du cours du café fixé dans les bourses mondiales.

Les européen·nes et les américain·es engagé·es dans cette démarche acceptent de payer le café zapatiste à un prix supérieur à celui des coyotes. Il·les savent que l’intégralité des bénéfices est reversée aux communautés et, plus précisément, aux conseils de bon gouvernement. Composés de membres élu·es, ces conseils veillent à ce que la solidarité internationale soit répartie en fonction des besoins les plus urgents.

Le prix du paquet de café est fixé cette année à 4 euros, pour tenir compte de l’inflation notamment des prix de l’énergie, nécessaire au transport et à la torréfaction. Il est possible de commander des paquets de café moulu, en grain ou spécial expresso. Dans la Loire, c’est l’Union Locale de la CNT qui assure la réception et la distribution du café, de manière bénévole. Si vous êtes intéressé.es, vous pouvez la contacter à cnt42 chez cnt-f.org ou au 04 77 25 78 04.

P.-S.

Le café est très bon !


Proposé par hospo
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans RÉSISTANCES ET SOLIDARITÉS INTERNATIONALES

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Conférence sur France travail
Publié le 22/04/2024

Ouverture de l’Hérissé·e
Publié le 19/04/2024

Quatre rendez-vous dans la Loire au sujet des Mégabassines
Publié le 19/04/2024

« SURFER SUR LA VOGUE » - Une fête foraine artisanale et décalée
Publié le 18/04/2024

Rassemblement et action pour la réquisition des logements vacants
Publié le 18/04/2024

Tiens, voilà du bidasse !
Publié le 14/04/2024