Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES
Publié le 9 novembre 2006 | Maj le 19 avril 2020

Ouverture d’un local. La Niche : librairie libertaire à Tours


DES NOUVELLES DE LA NICHE LIBRAIRIE LIBERTAIRE A TOURS
Le projet avance, merci à Tous. La librairie est un outil indispensable pour faire avancer les idées émancipatrices et libertaire.

La librairie fonctionne actuellement de manière itinérante et par intermittence, dans l’attente d’une solution sédentaire (la quête d’un local continue...). La souscription lancée fin 2005 a permis de réunir près de 3000 euros à ce jour. Il nous reste à réunir la même somme pour ouvrir un local. Cet appel à dons a été relayé de différentes manières au niveau national comme au niveau local. De nombreux individus, éditeurs, revues et collectifs ont également apporté leurs contributions matérielles ou financières.

La librairie libertaire la Niche fête sa première année d’existence. Ses premiers mois d’expériences nous ont permis de mettre en place des échanges de savoirs essentiels à sa survie (démarches administratives, comptabilité, informatique, contacts avec les éditeurs...) où chacun trouve sa place de manière égalitaire : ni chef-e, ni expert-e ! L’absence de leader est notre première réussite.

L’association s’est élargie à de nouveaux-elles membres ce qui a concrétisé nos principes de solidarité et de fonctionnement autogéré. L’année 2006 a débuté par des luttes (contre l’application de la loi sur l’Egalité des chances, CPE-CNE), nous y étions et nous avons pu apprécier le bon accueil réservé à notre activité de diffusion (remise au goût du jour de cette bonne vielle pratique de la criée).

D’autres rencontres nous ont permis d’être présent-es sur différentes manifestations culturelles (20 ans de Béton, Aucard 2005 et 2006, Les forces de Belzebuth, Débattons dans les rues, soirée Queer à la Riche - festival Désir Désir, journée chanson française à Paul Bert, les Vieilles Pelleteuses, Teenage kicks, Rockomotives de Vendôme, etc.). Notre stand n’attend que de nouvelles invitations pour se montrer !

Ce sont ces moments appréciables qui rappellent à tous que la critique sociale est toujours vivante, et qu’elle n’est pas le simple fait d’une bande d’agité-es mais bien l’expression des consciences en lutte, déterminées à s’émanciper du diktat des médias et de l’argent.

En l’attente de l’ouverture d’un local, l’association vit bel et bien son activité de librairie en constituant un stock de livres et de journaux, et en élargissant le plus possible les thèmes abordés. Aussi nous sommes soucieux de nouer contact avec un grand nombre d’éditeurs indépendants. Des rencontres avec des auteur-e-s sont à l’ordre du jour de nos activités à venir.

La Niche se constitue également un stock d’archives de presse anarchiste ainsi qu’un fond de livres d’occasions. Nous gardons toujours en tête le projet de bibliothèque, une fois le local ouvert.

La Niche entend se doter d’un local, non pas pour devenir une grotte libertaire sombre et lugubre, mais simplement pour être un point de rencontre et de partage autour d’un livre, d’une soirée rencontre avec un auteur, une projection festive... Nous souhaitons que la librairie devienne un espace de vie pour chacun qui souhaite découvrir de nouveaux horizons littéraires ou tout simplement autour d’un café. Mais nous continuerons à sillonner les festivals, les manifestations... La Niche est un lieu fixe nomade. Le local doit simplement être un lieu d’ancrage afin d’essaimer de manière durable les principes de solidarité et d’autogestion.

Au-delà de la vente de livres neufs, l’infokiosque est pour nous un outil indispensable. Ce sont des brochures photoco-pillées par nos soins et qui sont mis à la disposition de tous et toutes. Nous les proposons à prix libre (à chacun selon ses besoins et ses envies - néanmoins cela peut permettre de soutenir l’association de manière plus durable).

Les brochures d’un infokiosque sont en "copyleft", c’est-à-dire libres de droits d’auteur. Ce principe d’absence de "copyright" laisse le soin au lecteur-rice de se réapproprier les textes, de les améliorer, de les réécrire, de les photoco-piller , de les diffuser. Il nous semble important que le livre soit remis dans les mains de tout un chacun. Ces brochures abordent tous les domaines : critique sociale, culture, médias, de manière furieusement anticapitaliste.

Ton soutien financier nous est indispensable, mais pas seulement... Toute aide matérielle est bienvenue (don de livres, de mobiliers, de fournitures, voire bon plan pour un local ou autres...).

E-mail : lanichelibrairie[AT]yahoo.fr

Chèque à l’ordre de “La Niche, Librairie libertaire” à envoyer au siège de l’association :
La Niche - 14, rue du Plessis, 37520 La Riche


Proposé par le livre
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Lire aussi dans VIE DES QUARTIERS - INITIATIVES

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Les sans-papiers et leurs soutiens marchent vers l’Élysée !
Publié le 21/09/2020

Avorter en 1979, en 2013, au printemps 2020 : une lutte
Publié le 21/09/2020

Les parloirs ? Toujours confinés !
Publié le 16/09/2020

« Il faut détruire Total » - Pour en finir avec le pacifisme stratégique
Publié le 16/09/2020

Appel à la manifestation et à la grève pour le service public le jeudi 17 septembre
Publié le 16/09/2020

Incendie d’un centre de rétention en Grèce : l’écrasante habitude du désastre
Publié le 14/09/2020