Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS MOBILISATIONS - LUTTES
SAINT-ÉTIENNE   RÉVOLTES POUR NAHEL (2023)
Publié le 2 juillet 2023 | Maj le 26 juillet 2023

Révolte populaire dans les rues de Saint-Étienne !


En réponse au meurtre de Nahel, 17 ans, tué par un policier à bout portant à Nanterre, des émeutes éclatent dans toute la France depuis maintenant trois nuits ! Ce vendredi 30 juin, à Saint-Étienne, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées sur la place Hôtel de Ville et la Place Jean Jaurès dès 20h. Dès que la manifestation s’élance vers la préfecture en scandant « Justice pour Nahel », la police lance immédiatement les sommations, des feux d’artifices sont tirées en direction de la police et quelques secondes plus tard la place est remplie de gaz lacrymogènes. S’ensuivra une longue émeute qui durera jusqu’au petit matin.

Voici un court récit de la nuit que l’on a suivie de 20h à 3h du matin.

Très rapidement, la foule est dispersée à cause des gaz lacrymogènes mais cela n’empêchera pas les manifestant-es d’ériger des barricades sur les routes, de riposter contre la police avec des projectiles et des feux d’artifices, de détruire les panneaux de pubs, de saboter des caméras de surveillances et des fibres optiques, de poser des tags revendicatifs dans toute la ville, d’attaquer la mairie et le commissariat municipal et surtout ;
des centaines de pillages dans tout l’hypercentre de Saint-Étienne.
Lacoste, Sefora, foot korner, free, orange, banques, franck provost, adidas, Zara, boutiques de vêtements, magasins alimentaire, bureau de tabac etc.

Cette nuit-là, la sainte propriété a été durement attaquée et les réappropriations populaires étaient si massives et éparses que cela donnait lieu à des situations surréalistes où l’on pouvait largement attendre 30 min/1 heure avant de voir une intervention policière. Ces agissements sont hautement politiques, qu’ils soient conscientisés ou non, que ce soit des vols de plaisir ou de nécessité, ce sont des attaques contre la propriété privée, ardemment protégée par l’état et sa police. Qui plus est, la plupart du temps, des attaques contre les grosses enseignes.

La police nationale était clairement débordée et peu d’interpellations ont eu lieu et à plusieurs reprises des manifestant-es étaient frappé-es, plaqué-es puis relâché-es. La police municipale était en renfort et paniquée par la gestion du maintien de l’ordre, iels tiraient de manière hasardeuse au flashball sur les manifestant-es. Iels ont notamment percuté un manifestant en voiture en effectuant un dérapage à vive allure.

Pendant ce temps, loin du centre ville, dans les collines de Saint-Étienne, des émeutes ont aussi lieu avec des incendies de voiture et des tirs de feux d’artifice.

Les gaz lacrymogènes envahiront les rues pendant de nombreuses heures, ce qui empêchera que très peu les pillages étant donné que la stratégie collectivement et naturellement adoptée est la mobilité et la dispersion en plein de petits groupes à travers tout le centre.

Hier soir, la révolte populaire s’est fait retentir à Saint-Étienne et dans toute la France, elle ne risque pas de s’arrêter ! Le prochain rendez-vous est à 20h ce soir !

Justice pour Nahel ! Vive la Révolte Populaire !

P.-S.

Suivez Le Gueuloir sur Telegram : https://t.me/gueuloir


Proposé par Le Gueuloir
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans MOBILISATIONS - LUTTES

Lire aussi dans LE GUEULOIR

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

Lire aussi dans RÉVOLTES POUR NAHEL (2023)

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Redevenir une menace transexuelle : Justice pour Géraldine et Angela assassinées parce que femmes, parce que trans, parce que travailleuses du sexe.
Publié le 12/07/2024

Revue de presse antimilitariste #4 (été 2024)
Publié le 10/07/2024

Mafé à la tablée
Publié le 10/07/2024

Retour sur la manifestation antifasciste stéphanoise du 7 Juillet
Publié le 8/07/2024

Face à l’extrême droite, organisons-nous !
Publié le 5/07/2024

Plus fort, j’entends rien : Un bon gauche dans ta droite ! (03/07/24)
Publié le 5/07/2024