Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS MIGRATIONS - SANS-PAPIERS
SAINT-ÉTIENNE  
Publié le 5 octobre 2019 | Maj le 25 avril 2020

Rencontre avec Alpha Kaba, survivant de l’enfer libyen


Jeudi 17 octobre à 18h amphi E01 du campus Tréfilerie (Université J.Monnet), l’antenne stéphanoise SOS MEDITERRANEE et le Département d’études politiques et territoriales invitent ALPHA KABA, journaliste guinéen secouru en Méditerranée. Entrée libre.

Cette rencontre, organisée en collaboration avec le Master Alter Europe et l’association étudiante L’Europe des Alters, sera précédée de la lecture d’un extrait du livre d’Alpha Kaba, Esclave des milices, paru chez Fayard en 2019, et suivie d’une vente / dédicace, en partenariat avec la librairie Lune et l’autre.

Je témoigne pour tous ces morts qui ont péri en Méditerranée, qui sont sans voix. Je continue de témoigner pour ceux qui n’ont pas eu ma chance d’étudier en école de journalisme en France, de survivre à l’enfer libyen, à la traversée. Et je continuerai à témoigner...

Alpha Kaba est un réfugié politique originaire de Guinée-Conakry où il était journaliste dans une radio locale. Il vit aujourd’hui à Bordeaux. 
Alpha, journaliste sportif pour une station de radio basée à Kankan (Guinée-Conakry), intervient aussi dans une émission politique au cours de laquelle les citoyens discutent des problèmes du quotidien. Les propos échangés au cours de cette émission sont vite identifiés comme subversifs par le pouvoir en place, celui d’Alpha Condé.
En 2013, le jeune journaliste est officiellement jugé responsable des troubles qui accompagnent la visite du président à Kankan. Des militaires sont envoyés pour détruire les locaux de la radio, Alpha Kaba est menacé de mort et se trouve contraint de fuir son pays. Après un long parcours, il arrive en Libye où il est réduit en esclavage : son enfer va durer deux ans.

Le 2 octobre 2016, il prend la mer dans une embarcation de fortune avec 150 personnes. L’embarcation en détresse est secourue par les équipes de SOS MEDITERRANEE à bord de l’Aquarius.

Le 6 février 2019, il publie l’ouvrage Esclave des milices, co-écrit avec Clément Pouré, journaliste indépendant, pour témoigner du sort réservé à des dizaines de milliers de femmes et d’hommes « Â vendus comme du bétail ». Grâce aux ventes de son livre, Alpha Kaba espère pouvoir créer une association pour aider les migrants qui se trouvent encore en Libye.

Il est venu me chercher un soir. Il y avait déjà 150 personnes sur la plage, rassemblées pour traverser à bord d’un bateau pneumatique. Ils nous ont fait monter dans l’embarcation. C’était la nuit : ils nous ont indiqué l’étoile la plus brillante et nous ont dit : l’Italie, c’est là -bas ! Ils ont désigné un pilote parmi nous puis nous ont jetés à la mer.

Nous savions que nous n’avions pas le choix : le bateau était percé et nous allions couler. Si c’était les Libyens, ils nous ramenaient en prison mais on avait une chance de s’en sortir vivant, et si c’était des Européens, ça pouvait être la plus grande joie pour moi et tous ceux qui étaient à bord...

Informations pratiques
Amphi E01, campus Tréfilerie, Université Jean Monnet, 42100 Saint-Étienne – Accès en tram arrêt Campus Tréfilerie (bâtiment E tout de suite à droite de l’entrée principale côté tram). Entrée libre

Renseignements par mail : stetienne chez sosmediterranee.org

Plus d’informations sur le livre : 
https://www.fayard.fr/documents-tem...

Lire l’interview d’Alpha Kaba sur le site de SOS MEDITERRANEE
http://www.sosmediterranee.fr/journ...

Visionner des extraits d’interviews : 

https://www.youtube.com/watch?v=MYbWOkjnPik

SOS MEDITERRANEE
Ensemble agissons pour sauver des vies en mer

P.-S.

Depuis 2014, près de 20 000 hommes, femmes et enfants sont morts noyés en Méditerranée en tentant la traversée sur des embarcations de fortune. SOS MEDITERRANEE est une association européenne de sauvetage en mer constituée de citoyens mobilisés pour porter secours à celles et ceux qui risquent leur vie en mer. Depuis le début de ses opérations en février 2016, SOS MEDITERRANEE a secouru plus de 30 000 personnes dont près du quart étaient mineures. L’association est basée en France, en Allemagne, en Italie et en Suisse. Elle a reçu le Prix Unesco Houphouët-Boigny 2017 pour la Recherche de la Paix.


Proposé par SOS MEDITERRANEE
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Lire aussi dans SOS MÉDITERRANÉE 42

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Atelier Google : “évangélisation” en freelance
Publié le 30/05/2020

Restructuration et rentabilité statistique à travers la gestion pandémique
Publié le 29/05/2020

Petit argumentaire juridique pour justifier d’aller voir un.e proche incarcéré.e à plus de 100 kilomètres de chez soi
Publié le 25/05/2020

25 mai 1973 : fin de la grève des sans-papiers tunisiens
Publié le 25/05/2020

Saint-Etienne ville cosmopolite, prolétaire et solidaire !
Publié le 24/05/2020

On ne veut pas moins, on ne veut pas autant, on veut plus !
Publié le 24/05/2020