Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
SAINT-ÉTIENNE  
Publié le 30 juin 2005 | Maj le 25 mai 2020

La France Pue annonce : Provoked + Brutal Polka + Chaos ZZZ


Mercredi 06 Juillet / Elephant Pub / St Etienne

Les américains de PROVOKED (Minneapolis) viennent de sortir leur deuxième album (« Prepare for the Cold ») sur le label Profane Existence. Dans la lignée de « Infant of the Womb of Warfare », il s’agit là d’un punk-crust sombre, violent et pamphlétaire (voir plus bas). Avec une nouvelle chanteuse puisque la précédente a décidé de refaire sa vie en Europe.

Brutal Polka viennent de Tel-Aviv (Israël) et apporteront la touche d’humour et de mélodie dans la soirée, punk-rock au 20e degré, auteurs d’un album intitulé « Tribute to the Mainstream ».

Les locaux de Chaos ZZZ, envoieront une bonne dose de motorcrust des familles, avant la sortie de leur premier EP.

Le tout donc, Mer 06 Juillet à 20H pour $5, à l’Elephant Pub / Rue de la Richelandière / ST Etienne
http://www.lafrancepue.net

Et pour la mise en bouche 2 textes tirés du premier LP de Provoked :

DEAD HOPES :

She’s Living with dead hopes
She’s living with false dreams
She’s just another victim of society
The scars on her wrists, her suicide lines
They are cries for help, just scars of sorrow
Why should she live for today ?
If there’s no reason to live for tomorrow
Her heart has been blackened
Her heart has been chained
She has been raped of her love
She has been beaten to a bloody pulp
By her mother who’s a drunk
Where have all her dreams gone ?
Why have all her hopes dissapeared ?
They have fallen into this dark hole
The burial ground for her soul
Buried alive, living among the dead
Lines of suicide remain in her head
Her hopes are dead
Her dreams have deceased
She never wanted to be born
And now she has been blessed to have a child by her father with no choice
Because prolife has won the war
Prochoice does not exist anymore
Only dead hopes and false dreams.

BLACK HOLE :

No feelings, no regrets
Save your breath, it’s all the same
Never the truth, always a lie
Too fucked up to even speak
You’re on a road to a dead end street
Needles possess your very being
I try to reach out to grab a hold
But you only seem to fade away more
This heart of mine can not bear the pain
I can’t stand losing another friend
To this fucked up thing called heroin
The scars on your arms
The scars on your face
You’re addicted to the tar
And the heat of the spoon
It controls your dreams
This trap of doom
No need to live, only to die
In your own world of denial.


Proposé par silvain
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Lire aussi dans LA FRANCE PUE

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

20 octobre 1921 : mort de Charles Flageollet à Saint-Étienne
Publié le 20/10/2020

Terreur et récupération
Publié le 19/10/2020

Vidéos des débats contre la 5G à Lyon le 19 septembre 2020
Publié le 19/10/2020

Retour sur la manifestation du 17 octobre à Lyon
Publié le 19/10/2020

Tou.te.s au Feu Follet
Publié le 17/10/2020

Rencontre-débat avec Anthony Galluzzo
Publié le 16/10/2020