Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS ÉCOLOGIE - NUCLÉAIRE / RÉPRESSION - PRISON
PUY-DE-DÔME  
Publié le 22 septembre 2005 | Maj le 1er mai 2020

Procès des faucheurs volontaires le 16 septembre 2005 à Clermont-Ferrand


Débat scientifique sur les OGM au procès de 15 « faucheurs volontaires »

Les dangers des cultures d’OGM thérapeutiques en plein champ ont été disséqués vendredi par plusieurs scientifiques au procès de quinze « faucheurs volontaires » devant le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand.

Une peine d’un mois de prison ferme a été requise par le parquet à l’encontre des douze hommes et trois femmes, âgés de 22 à 61 ans, domiciliés dans le Gard, l’Aveyron et en Auvergne notamment, poursuivis pour la « destruction en réunion » d’une parcelle de maïs transgénique à Nonette (Puy-de-Dôme), le 27 août.

Des alternatives existent et permettent de s’affranchir des risques potentiels

a estimé Christian Vélot, maître de conférence en génétique moléculaire à l’université de Paris-Sud, citant "la production de protéines d’intérêt pharmaceutique par des cellules de plantes en milieu confiné.

Si le but de Meristem est vraiment de soulager les enfants atteints de mucoviscidose, ils doivent le faire dans des conditions qui ne font pas courir de risques au reste de la population

a-t-il ajouté.

Gilles Séralini, professeur de biologie moléculaire à Caen, a détaillé ces risques. « L’étanchéité totale en plein champ n’existe pas », a-t-il dit, évoquant les risques de transfert de gènes, de mélanges lors du stockage, du transport ou de la manutention des OGM.

« Tout est une question de rentabilité : c’est moins cher d’aller en plein champ que dans des laboratoires », a-t-il estimé.

« Meristem n’est qu’un cache-sexe pour Limagrain qui essaie de faire progresser sa technologie pour progresser dans la guerre des brevets et vendre son maïs », a renchéri à la barre José Bové, l’un des animateurs du collectif des Faucheurs volontaires, cité par la défense.

Le jugement a été mis en délibéré au 4 novembre à 9h à Clermont-Ferrand.

Nonette le 27 Août 2005

Proposé par Collectif des Faucheurs Volontaires Rhône-Loire
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans RÉPRESSION - PRISON

Lire aussi dans ÉCOLOGIE - NUCLÉAIRE

Lire aussi dans PUY-DE-DÔME

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

À propos d’Abdelhakim Sefrioui et du collectif Cheikh Yassine
Publié le 20/10/2020

La veille du couvre-feu les expulsions de squats se sont multipliées
Publié le 20/10/2020

20 octobre 1921 : mort de Charles Flageollet à Saint-Étienne
Publié le 20/10/2020

Terreur et récupération
Publié le 19/10/2020

Vidéos des débats contre la 5G à Lyon le 19 septembre 2020
Publié le 19/10/2020

Retour sur la manifestation du 17 octobre à Lyon
Publié le 19/10/2020