Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ANALYSES ET RÉFLEXIONS RÉPRESSION - PRISON / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT
Publié le 23 février 2017 | Maj le 23 avril 2020

Oui aux prairies ! Non aux prisons !


Un projet de construction de prison ça fait parler beaucoup de gens et depuis l’annonce d’une nouvelle maison d’arrêt à Saint-Bonnet-les-Oules, de très grosses bêtises ont été dites, relayées et commentées sur l’Internet et dans la presse. Les honnêtes bonnetaires parlent, les honnêtes élus parlent, les honnêtes artisans parlent... et ça sent pas bon du tout.

Le meilleur ciment du peuple de « Saint-Bo charmant village gaulois » serait-il une franche hostilité à l’égard des prisonniers et un mépris à l’égard de leurs proches ? Rassemblés au sein du collectif NON A LA PRISON DE SAINT-BONNET LES OULES, leur mot d’ordre est sans surprise et sans équivoque "Oui à la prison, chez les autres".

Mais voilà , et si nous faisions un pas de côté en affirmant :"Non à la prison ni ici ni ailleurs". Ne jouons pas les cartes de la malveillance à l’égard des prisonniers et leurs proches ni de la partialité pro-administration pénitentiaire, pourtant si habituelles de la part des médias. Chers lecteurs et lectrices, pour réfléchir plus intelligemment au projet de Saint-Bonnet-les-Oules et comprendre le rôle de la prison dans la société, voici le plan d’action :
Allumons Radio Dio sur 89.5 fm ou ouvrir son streaming sur l’Internet, et écouter l’émission anti-carcérale Papillon. C’est les 1er et 3e jeudis du mois de 20h à 21h. En une heure d’antenne, et ce depuis 2007, les animateurs et animatrices relaient les luttes et les combats des prisonniers. Ils sont aussi proches de prisonniers et savent de quoi ils parlent. La radio est le seul média, le seul espace d’expression non censuré en prison. Il est donc important de se l’approprier quand on est à l’intérieur et quand on est un proche. Toutes les émissions Papillon sont disponibles sur le site internet du Numéro Zéro qui publie aussi d’autres initiatives sur le même sujet.

On pourra aussi lire L’Envolée, journal contre toutes les prisons, créé en 2001 par d’anciens prisonniers et des proches qui animaient une émission radio parisienne éponyme. Selon Le Canard enchaîné, c’est le journal le plus censuré de France, voire d’Europe car il est régulièrement bloqué par l’administration pénitentiaire qui dans le même temps, bloque les courriers des prisonniers qui écrivent au journal. L’Envolée c’est environ 3 numéros par an et il est à retrouver dans deux librairies stéphanoises - L’Étrange Rendez-Vous et Lune et l’autre - ainsi qu’à l’espace autogéré la Gueule Noire. 2 euros le numéro et 15 euros l’abonnement. Y’a pas d’erreur, c’est le soutien qui veut ça. Et puis sinon, il est gratuit pour les prisonniers. Quoiqu’il en soit tous les numéros sont consultables en ligne. Oh yeah !

...Les nouvelles prisons sont construites par les seigneurs du béton et il faut les rentabiliser. On fait rentrer du monde à travers une politique répressive et en même temps c’est une main-d’œuvre bon marché. La délinquance, elle est cotée en Bourse à travers les Dumez et les Bouygues. On ne le dit pas mais quand ils font un plan de construction, ils créent de la délinquance et eux-mêmes le disent encore, il faut créer des places de prison, faire rentrer les gens là -dedans. Dans ces prisons-là , les détenus qui ne cantinent pas, ils les transfèrent à Fresnes ou Bois-d’Arcy car dans les nouvelles prisons tu n’es pas là pour recevoir du sucre ou de la Ricoré de l’administration. Tu dois cantiner et les prix sont deux fois plus chers qu’à l’extérieur. Et à l’atelier, vous êtes payés d’un crachat dans la figure ; c’est des prisonniers qui font tourner des entreprises extérieures. Bouygues fait la prison, l’entreprise du coin recrute la main-d’œuvre et tout est bon ! On marginalise les détenus pour rentabiliser les prisons. La délinquance c’est devenu une industrie. Tout ça c’est bien goupillé...
Extrait d’un texte de Serge-Philippe Dignon, in édito du journal L’Envolée, n°45

P.-S.


Proposé par Couac
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans RÉPRESSION - PRISON

Lire aussi dans URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Lire aussi dans COUAC

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

A tous les soutiens, proches ou lointains, du Quartier Libre des Lentillères !
Publié le 3/03/2024

Amicale Laïque de Beaubrun : on peut construire !
Publié le 3/03/2024

Festival PaSTEC (Palestinian ST-É Cinéma)
Publié le 1er/03/2024

Point de situation sur la ZAD contre l’A69 au 29 février 2024
Publié le 1er/03/2024

Tour pour Gaza !
Publié le 29/02/2024

Procès en appel de Eddy versus Pôle Emploi
Publié le 29/02/2024